Collecte de jouets dans notre parc à conteneurs

Comme chaque année, l’AIVE organise une collecte de jouets en bon état dans les parcs à conteneurs (pas de jouets électroniques, à piles, ni de peluches). Cette année elle aura lieu le 15 octobre.

Vos dons sont une aide précieuse pour Saint-Nicolas et pour de nombreuses associations de la province. En effet, les jouets récoltés seront offerts à des associations de la commune ou de la zone AIVE : écoles, maison des jeunes, C.P.A.S., maison de la Croix-Rouge, etc.

Parc à conteneurs d’Aubange, zoning Industriel : 063 38 73 25
Horaire d’ouverture en été (du 01/05 au 31/10) : du lundi au vendredi de 10h à 19h et le samedi de 9h à 18h

collectedejouets

Distribution des repas à domicile

Depuis le 2 janvier 2016, le CPAS a repris la distribution des repas chauds à domicile, confectionnés dans les cuisines de la Résidence Bellevue à Athus.

Le repas se compose d’un potage frais, d’un plat principal – cuisiné sur site- et d’un dessert. Le prix maximum des repas est fixé à 7€50 (sept euros et cinquante cents). Un tarif moins élevé peut être appliqué, après enquête sociale, pour des personnes bénéficiant de ressources financières insuffisantes.

Comme par le passé, les repas de régime (diabétique, sans sel, moulu, …) sont disponibles sur demande et pour répondre aux goûts de chacun, un menu de remplacement est prévu chaque jour.

La distribution se fait tous les jours ouvrables (samedis compris). Un repas à réchauffer peut être livré pour les dimanches et jours fériés.

Pour vous inscrire, contactez le 063/ 37 20 00 la veille du jour où vous prendrez le repas avant 16 heures. En cas d’imprévu ou d’urgence, vous pouvez vous inscrire le jour même avant 9 heures ou demander la suppression du repas.

repas

EXEMPLE MENU DU 12 SEPTEMBRE AU 18 SEPTEMBRE 2016

Menu de remplacement
Uniquement du lundi au samedi (Pas de production le dimanche, ni les jours fériés)
Boulette, pêche au sirop et purée

LUNDI
Potage céleri rave, hachis parmentier aux épinards et Panacotta abricot

MARDI
Potage aux carottes, saucisse de volaille, choux rouge aux pommes, pommes natures et crème vanille

MERCREDI
Bouillon de petits légumes, filet de poulet à la sauce archiduc, salade, pommes sautées et biscuit

JEUDI
Potage cerfeuil, macaroni aux jambon et champignons gratinés et yaourt

VENDREDI
Potage tomates toscane, burger de saumon, poireaux à la crème, pommes persillées et mousse stracciatella

SAMEDI
Potage au chou-fleur, blanquette de veau à l’ancienne, purée aux fines herbes et flan à la vanille

DIMANCHE
(Livré froid le samedi)
Potage laitue, rot ardennais jus de rôti aux oignons, haricots beurre, gratin dauphinois et pâtisserie

Athus et l’acier asbl : cent ans de sidérurgie à Athus

En1872, les Barons d’Huart, originaires de Longwy, fondèrent la société des Hauts Fourneaux d’Athus et installèrent à l’emplacement de l’actuel P.E.D. une sidérurgie dont l’activité perdurera jusqu’en 1977. Cette entreprise contribua durant un siècle au développement économique et social de tout le Sud Luxembourg.

Un groupe d’anciens sidérurgistes, soucieux d’entretenir la mémoire collective et de faire connaitre aux jeunes générations les traces de leur passé, a décidé de rassembler tous les documents, outils et photos qui relatent leur usine et de les présenter au public.

Plongez-vous dans l’ambiance de ces usines où l’homme manipulait le fer, dans la chaleur, la poussière et le bruit ! Venez visiter nos salles :

acier

  • Les étapes de la fabrication de la fonte et de l’acier présentées à travers un documentaire filmé
  • Plus de 500 outils et documents
  • Une cage de laminoir
  • Une fresque animée
  • De nombreuses photos d’ouvriers en activité

Adresse : Pôle Européen de Développement
11 rue du terminal, B-6791 Athus
Visites les premiers samedis de chaque mois de 14h à 17h (sauf en janvier) ou sur rendez-vous au numéro de téléphone : 00352/495/46 19 20 ou 0032/63/38 84 84 – athus.acier@skynet.bewww.athus-acier.be

Tarifs :
5€ par personne
2€ par personne (groupe de 15 personnes min.)
1,50€ pour un étudiant
Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans

Responsables
A.M. Biren : 8 rue du moulin, 6790 Wolkrange.
Tél. : 0032(0)495/46 19 20
J. Boterberge : 32 rue des Alouettes, 6791 Athus
Tél. : 0032(63)/38 84 84
N. Ourth : 15 rue de Guerlange, 6791 Athus
Tél. : 0032(0)474/95 36 64

#IJonTour sillonne notre commune

BANWORD

Afin de rencontrer au mieux les besoins des jeunes, Infor Jeunes Luxembourg s’allie à la commune d’Aubange pour proposer ses « bureaux mobiles » sur notre territoire.

Entièrement équipé multi-médias, ce camion de l’information offre tous les services et supports à destination des jeunes, parents, ou encore professionnels ayant pour thématique ou cible l’information jeunesse. Tous les sujets peuvent y être abordés : des études au logement en passant par le job étudiant, les projets ou encore la mobilité internationale.

#IJonTour, c’est son nom, sera présent le mardi 20 septembre de 12:40 à 13:30 à l’institut Cardijn Lorraine à Athus. N’hésitez pas à vous rendre sur le site pour connaitre les lieux et horaires de passage.

Heure du conte dans les pommes

Les heures du conte reprennent de plus belle à la bibliothèque Hubert Juin ! Pour bien commencer l’année et surtout l’automne qui approche, les bibliothécaires vous proposent une lecture basée sur la pomme ? le mercredi 28 septembre, de 15h à 15h45.

L’entrée est gratuite et sans inscription pour les enfants entre 3 et 10 ans.

hdc_pommes-page-001

 

Reprise des cours à L’Académie de Musique

aca-1

Les cours reprennent dans les trois implantations de l’Académie de Musique de la Ville d’Arlon (Athus-Aubange-Halanzy).

  • Aubange : dans le bâtiment communal à la rue du Village
  • Athus : au Foyer Culturel au 17 rue du Centre
  • Halanzy : dans l’ancien Hôtel de Ville à la Grand Place

Les cours d’éveil musical destinés aux enfants âgés entre 5 et 7 ans (nés entre le 01/01/09 et le 31/12/11) se dérouleront le samedi matin au bâtiment communal d’Aubange à partir du 17 septembre. Le cours comprend du travail vocal (respiration, relaxation, libération de la voix…), de l’initiation aux différents sons, rythmes et lecture de notes, du jeu et de l’improvisation vocale et rythmique, du rythme marché et frappé, de l’apprentissage et de la création de chansons, de l’utilisation d’instruments Orff (petites percussions) et de l’initiation au xylophone (classe des 6 ans) ainsi qu’à la flûte à bec (classe des 7 ans).
Horaires (1 période de 50 minutes par semaine) : 5 ans à 11H10, 6 ans à 10H20 et 7 ans à 9H30.

Les cours de formation musicale (solfège) suivis par des enfants ayant atteint l’âge de 8 ans (nés avant le 1er janvier 2009 ou inscrits en 3ème année primaire) seront dispensés le mardi et le vendredi, toujours au bâtiment communal à la rue du Village à Aubange. Pour les premières années, ceux-ci auront lieu dès le 19 septembre. En revanche, pour les étudiants des années supérieures les cours ont déjà repris depuis le 6 septembre.
Horaires : 2 périodes de 50 minutes par semaine, les mardis et vendredis (1ère année à 16H20, 2ème année à 17H10, 3ème année 18H00 jusqu’à 18H50).

Les cours de formation musicale (solfège) réservés aux adultes débutants, quant à eux, auront lieu à Stockem (à l’école communale) le lundi de 19H20 à 21H00.

Enfin, l’Académie propose également l’apprentissage de divers instruments : la flûte traversière et le piccolo à Athus et Halanzy, la clarinette à Aubange et Halanzy, le saxophone à Halanzy, les cuivres (trompette, bugle, cornet, cor, baryton, trombone, tuba) à Halanzy, le piano au Clémarais à Aubange ainsi qu’à Arlon, le hautbois, le basson, la guitare, le violon et l’alto, le violoncelle et la contrebasse et l’orgue à l’église de Sterpenich et les percussions à Stockem.

Les inscriptions sont prises par les professeurs des cours concernés. Les nouveaux élèves doivent venir s’inscrire munis d’une photocopie de leur carte d’identité ou de leur carte SISLe droit d’inscription imposé par la Fédération Wallonie-Bruxelles est à verser pour le 15 octobre 2016 sur le compte BE89 0910 1928 9285 – GKCCBEBB au nom de la Ville d’ARLON – Minerval Académie de musique – 6700-ARLON. Le coût est fixé à :

  • 71 € pour les élèves nés entre le 15.10.1998 et le 31.12.2004 et pour les étudiants ;
  • 176 € pour les élèves nés avant le 15.10.1998 ;
  • et à 0 € pour les chômeurs.

Une redevance, de 55 € sur l’inscription pour les élèves nés après le 31.12.2004 et de 35 € pour les élèves nés avant le 01.01.2005, sera perçue par l’Administration communale d’Arlon dans le courant du premier trimestre de l’année scolaire.

Renseignements : du lundi au vendredi de 15H à 18H au 063/22.76.97 et sur http://arlon.acalux.be/

aca-2

 

Vision photographique de la commune d’Aubange

Les clubs photos de l’entité d’Aubange, Phothus et Photosira, en collaboration avec la bibliothèque Hubert Juin, ont le plaisir de vous inviter à leur deuxième exposition en commun du 17 au 25 Septembre 2016 à la bibliothèque Hubert Juin, salle Jean Lebon au 64 Grand Rue à Athus.

affiche-photus2016

Les parrains et marraines font eux aussi leur rentrée!

flyers parrainage internetVous avez entre 18 et 25 ans et vous êtes à la recherche d’un emploi ? Des bénévoles sont prêts à vous aider dans vos démarches d’emploi. Pour tout renseignement, composez le 063/ 37 20 40 !
En effet, depuis 2015, cinq bénévoles offrent leur soutien à toute personne désireuse d’être épaulée dans sa recherche d’emploi. Retraités, ils fixeront rapidement avec vous un rendez-vous afin de vous aider dans de nombreux domaines : rédaction du curriculum vitae ou de lettres de motivation, orientation professionnelle, définition d’un projet, prospection d’offres d’emploi pertinentes, de formations, etc. Il n’y a pas de programme pré-établi.

Certains parrains et marraines ont une expérience dans le domaine de l’insertion professionnelle, ce qui vous permettra de bénéficier d’un encadrement de qualité mais aucun cadre réglementaire ne vous est imposé. Tout se fait sur base volontaire, sans contrôle, obligation ou sanction.

Le poste de directeur général de C.P.A.S. sous la loupe

Suite au recrutement d’un directeur général de C.P.A.S. actuellement lancé à la Commune d’Aubange, de nombreux candidats expriment le désir de connaitre ce poste un peu plus en détail. Vous hésitez à postuler par méconnaissance de l’offre d’emploi proposée ? Afin de mieux répondre à vos éventuelles demandes et préciser ce qu’est un directeur général de Centre Public d’Action Sociale, la Commune a interrogé Amélie Pechon qui occupe le poste en question au sein de la commune d’Habay. Une interview qui pourrait vous apporter les éclaircissements dont vous avez besoin.

IMG_7278-1

Mais tout d’abord, dressons brièvement le portrait d’Amélie Pechon. Après avoir étudié les sciences politiques à l’Université Catholique de Louvain et être passée Maître en relations internationales, Amélie Pechon a décidé de poursuivre ses études avec un master en Administration Publique. Elle souhaitait travailler dans notre région, qui est également la sienne, la Gaume. C’est par un heureux hasard, qu’après avoir postulé à la Commune d’Habay pour un poste d’employée administrative, elle remplace in fine le Directeur Général du C.P.A.S., alors en congé longue durée. Un an plus tard, le poste étant vacant, elle réussit l’examen et est nommée pour cette fonction. Elle est, selon ses propos, « tombée au bon endroit au bon moment ».

Quel est le rôle d’un directeur général de C.P.A.S. ?
« C’est un rôle très varié et, selon moi, le quotidien du Directeur Général dépend beaucoup de la taille et du nombre de services du C.P.A.S. dans lequel il travaille. La relative petite taille du C.P.A.S. d’Habay me permet de suivre de plus près de nombreux projets dans lesquels s’investit le C.P.A.S.
Le Directeur Général est le chef du personnel, un rôle renforcé depuis la réforme des grades légaux en 2013, l’interlocuteur privilégié des membres du Conseil avec le personnel. Il veille à ce que l’ensemble des services du C.P.A.S. fonctionne correctement, à ce que les décisions prises par les organes délibérants soient conformes à la légalité. En partenariat avec la Présidente, il propose au Conseil de l’Action Sociale de répondre à tel ou tel appel à projet, de moderniser tel ou tel service, etc. »

Quelles sont ses principales missions ?
« Il y a les missions légales que l’on retrouve dans la loi organique des C.P.A.S. du 08/07/1976 : le Directeur Général assiste sans voix délibérative aux réunions du Conseil et du Bureau Permanent, est responsable de la rédaction des Procès-Verbaux de ces réunions, est aussi le garant de la légalité, instruit les affaires et dirige l’administration, il est aussi responsable de l’élaboration de l’avant-projet du budget.
En tant que premier fonctionnaire du Centre, à côté de ses missions légales, chaque Directeur Général peut aussi continuellement et sur son initiative améliorer le fonctionnement des services du C.P.A.S.. »

Comment se déroule une journée type de directeur général de C.P.A.S. ?
« Difficile de répondre car il n’y a pas vraiment de journée type, pour le moment je suis surtout occupée à l’installation d’une famille de réfugiés syriens dans une maison mise à disposition du C.P.A.S. dans le respect des directives de Fedasil et suite aux décisions du Gouvernement fédéral.
La préparation des dossiers qui passent au Conseil de l’Action Sociale et la rédaction des délibérations et leur suivi font aussi partie de mon travail.
Le poste de Directeur Général revêt également un côté administratif non négligeable : documents liés au personnel, rapports concernant l’utilisation des fonds et subsides,… Ce qui ne me déplait pas pour autant. »

Quelles sont les qualités essentielles pour ce poste ? Ainsi que les compétences requises ?
« Il faut être rigoureux et méthodique, bien organisé. Il faut aussi savoir faire preuve d’initiative et aimer se plonger dans les méandres de la législation, que ce soit en matière de marchés publics, de droit administratif, de droit à l’intégration sociale,… Pas de panique ! Pour la plupart, ce sont des compétences qui s’acquièrent avec l’expérience. Il est également très important que le Directeur Général ait une fibre sociale. »

Qu’est-ce qui est le plus difficile lorsqu’on occupe cette fonction ?
« En ce qui me concerne, c’est la gestion du personnel lorsque ça ne se passe pas bien.»

A contrario, quels aspects de la fonction vous donnent le plus de satisfaction ?
« Le fait de pouvoir s’investir de A à Z dans un projet. Par exemple, le C.P.A.S. d’Habay est en train de construire une nouvelle crèche, ce qui représente un travail conséquent avec la rédaction des dossiers pour la demande de subsides, les marchés publics pour désigner un auteur de projet ainsi que pour les travaux,… Mais c’est aussi tellement intéressant ! »

Quel message pourriez-vous adresser aux jeunes diplômés qui auraient des craintes par rapport à leur manque d’expérience ?
« J’ai également commencé ce poste sans aucune expérience. Je voudrais simplement dire qu’on n’est jamais seul au sein du C.P.A.S., il y a du personnel qui peut répondre à nos questions, les confrères et consœurs d’autres Centres Publics d’Action Sociale, la ou le Président, la ou le Directeur Général de la Commune… On ne part pas de zéro et ça ne sert à rien de réinventer la roue, il faut ouvrir les armoires, tiroirs et classeurs du bureau pour s’imprégner de ce qui a été fait. »

Comment faut-il se préparer aux épreuves ? Existe-t-il une matière spécifique à étudier ?
« Il faut s’y préparer de deux manières je pense. D’une part, comme pour n’importe quel examen écrit, réaliser une synthèse des éléments théoriques à connaitre absolument : droit constitutionnel, droit administratif, droit des marchés publics, droit civil, finances et fiscalité locales, droit communal et loi organique des C.P.A.S.
D’autre part, se renseigner sur le C.P.A.S. et la commune au sein desquels on postule, développer son esprit critique sur les enjeux actuels auxquels sont ou peuvent être confrontés les C.P.A.S. comme par exemple l’arrivée de réfugiés, la réforme du système des allocations de chômage,… ».

Pour rappel, les candidatures pour le poste doivent être rentrées pour le 15 septembre 2016 au plus tard, le cachet de la poste ou la date de l’accusé de réception faisant foi.
Tout renseignement complémentaire peut être obtenu par courriel :
Tomaso Antonacci (directeur général de la Commune d’Aubange) : tomaso.antonacci@aubange.be
Avis de recrutement disponible sur le site communal

Journées Européennes du Patrimoine en Wallonie

A l’occasion des journées européennes du patrimoine en Wallonie les 10 et 11 septembre, venez visiter deux sites religieux majeurs de Battincourt.

De style néogothique, l’église de Notre-Dame de Lourdes est dédiée à Saint-Nicolas. Édifiée en 1871-1872 sur les plans de l’architecte A. Jamot qui se chargera aussi de son ameublement, elle conserve deux statues en pierre polychromes du 14ème siècle et un chemin de Croix contemporain réalisé par R. Kiltgen. Deux nouvelles cloches sont installées en 1972 pour le centenaire de l’église. Un élément particulièrement intéressant réside dans ses vitraux qui illustrent des scènes religieuses alliées aux portraits des victimes civiles et militaires des deux guerres.

Découvrez également une réplique de la grotte de Lourdes érigée en 1914.

Quand les visiter ? Le samedi 10 septembre de 14h à 18h et le dimanche 11 septembre de 10h à 12h et de 14h à 18h. Les visites guidées auront lieu à 14h30 et à 16h30 le samedi et à 10h30, 14h30 et 16h30 le dimanche.
Où ? A la rue de la Comtesse 2, 6792 Battincourt
Plus de renseignements au 063/ 38 86 54 ou via l’adresse mail : si-aubange@skynet.be

Enfin si vous souhaitez en découvrir davantage, n’hésitez pas à vous rendre à Messancy, non loin de notre commune, pour admirer la Chapelle Néo-Romaine de l’Institut Cardijn-Lorraine de Differt qui participe également à cette édition des journées européennes du patrimoine.

En 1888, la congrégation des Pères maristes achète à Differt la vaste maison du juge Marlet construite en 1805 pour en faire un séminaire. Devant son succès, une nouvelle aile est construite en 1892 et une imposante chapelle vient s’ajouter en 1896. De style néo-romain, elle est dédiée à la sainte Famille. le chœur et les plafonds sont abondamment décorés par des peintures inspirées de la période romane. Les vitraux réalisés en 1897 sont l’œuvre d’un maitre-verrier de Reims. La chapelle a été restaurée en 2009. A titre exceptionnel, le petit musée ethnographique retraçant l’épopée des Pères Maristes en Océanie sera également ouvert.

Quant la visiter ? Le samedi 10 septembre de 13h45 à 18h et le dimanche 11 de 13h30 à 18h. Les visites guidées seront organisées à 15h, 16h et 17h le samedi et à 14, 15h et 17h le dimanche. Celles-ci durent environ 45 minutes.
Où ? A la rue de l’Institut 15, 6780 Messancy
Plus de renseignements au 063/ 38 76 19 ou au 063/ 38 86 54, via mail : chris_mois@hotmail.com ou si-aubange@skynet.be ou encore en visitant le site www.messancy-histoire.be

112