A travers ses toiles, Whitney Orville « rétablit les vérités »

La semaine dernière, la Commune d’Aubange, représentée par une partie des membres du Collège ainsi que par Madame la bourgmestre, recevait Mademoiselle Whitney Orville. L’occasion de féliciter cette jeune artiste peintre, originaire d’Halanzy, pour son parcours.

image2

Whitney Orville, d’origine antillaise, est née au Grand-Duché du Luxembourg mais dès l’âge de 4 ans elle vient vivre dans notre plat pays et plus précisément à Halanzy, Athus ou encore à Messancy. Pour ses études secondaires, elle fait le choix de s’inscrire dans une section artistique à Differt pourtant, elle aspire à devenir architecte ou encore vétérinaire. Ce n’est que sous les conseils de son institutrice de l’époque qu’elle s’initie à la peinture et « c’est le coup de foudre », comme elle l’exprime. Persuadée de son choix, elle poursuit sa scolarité à l’école supérieure des arts St Luc à Liège et obtient, ensuite, un master en arts plastiques, visuels et de l’espace à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles. « Mais les diplômes c’est juste tape à l’œil en art, ce n’est pas le plus important », selon elle. Il faut dire qu’à l’âge de 18 ans, Mademoiselle Orville vendait déjà sa première toile. Après ses études, elle participe à diverses expositions : « OFF Contemporary Art Brussel » à Bruxelles, « 8ème biennale d’art contemporain » à Strassen au Grand-Duché du Luxembourg, « Be Somewhere » à Bruxelles, « 100 artistes en liberté » au musée juif de la capitale, … Elle est également reconnue par ses pairs et remporte divers prix tels que le premier prix du concours « st(ART) 2016 » dans la catégorie 20-24 ans et récemment le Godefroid, section Jeune.

Accueillie par Madame Biordi à la Salle du Collège de l’Hôtel de ville, l’artiste peintre est instantanément et naturellement attirée par les divers tableaux exposés. Les regardant avec intérêt, Madame la bourgmestre lui en compte l’histoire. « Mais moi je ne sais pas faire parler les tableaux » confie Madame Biordi avant de laisser la parole à Monsieur Dondelinger. Artefacts d’un passé révolu, les peintures peignent toutes l’usine d’Athus. Certaines sont l’œuvre de Mathias, d’autres sont signées Barthelemy ou encore Rodesch. « On recherchait tout ce qui avait trait à la sidérurgie de la région, mais je pense qu’on devrait peut-être passer à autre chose, arrêter de rester dans le passé » souligne le premier échevin en charge de la culture.

Ensuite, Madame Biordi, Monsieur Dondelinger, Monsieur Hotton et l’invitée du jour échangent autour de la carrière artistique de Mademoiselle Orville. Elle décrit ses œuvres comme figuratives. « J’interprète des vielles photos de famille. Ça semble toujours idéal mais ce n’est pas toujours ce qui se passe. Je rétablis les vérités, les choses que parfois les familles cachent ou qu’elles ne veulent pas voir ou avouer. Pour cela je dois réinterpréter et donc être proche du sujet, demander à la personne ce que la photo évoque pour elle et pourquoi elle a choisi ce cliché ». L’artiste enseigne également sa passion à quelques élèves à Bruxelles, où elle réside désormais.

Cette rencontre, outre à avoir été un vecteur d’échange et l’occasion pour la Commune de saluer et de féliciter le travail de la jeune artiste, conduira peut-être à des collaborations futures… Des animations culturelles ont été évoquées à l’occasion des 40 ans de fermeture de l’usine d’Athus et Monsieur Dondelinger a fait part de sa volonté d’éditer un livre illustré relatant le parcours des citoyens aubangeois issus de l’immigration. « Quand on en aura terminé vous allez revenir à Aubange ! », plaisante Mr Dondelinger. Après tout, qui sait où son talent mènera Mademoiselle Orville ?

Vente de bois de chauffage à Rachecourt

37 lots de houppiers et perches pour 897 stères

Lieu et date de la vente : samedi 10 décembre 2016 à 9h30 à la buvette du foot à RACHECOURT
Visite : le samedi 3 décembre 2016 à 10h00, rendez-vous aux anciennes poubelles de Rachecourt.
Délai d’exploitation : 31 mars 2018 (mettre les branches en tas, couper les noisetiers et les gros lierres)
La liste des bois est disponible sur le site de la Commune www.aubange.be ou à l’Hôtel de Ville, rue Haute 22 à 6791 ATHUS (accueil).

Lot

Description

Volume

1

4 houppiers

48 bois de 35 à 95 24 stères
2 7 houppiers 29 bois de 35 à 95 33 stères
3 6 houppiers 2 bois de 75 à 95 24 stères
4 6 houppiers 16 bois de 45 à 145 28 stères
5 7 houppiers 40 bois de 35 à 115 28 stères
6 3 houppiers 83 bois 33 stères
7 11 houppiers 43 bois de 35 à 105 41 stères
8 11 houppiers 19 bois de 35 à 115 39 stères
9 3 houppiers 68 bois de 35 à 105 24 stères
10 7 houppiers 8 bois de 45 à 85 22 stères
11 9 houppiers 13 bois de 45 à 105 32 stères
12 6 houppiers 82 bois de 25 à 105 35 stères
13 4 houppiers 38 bois de 25 à 75 22 stères
14 6 houppiers 28 bois 28 stères
15 8 houppiers 36 bois 33 stères
16 7 houppiers 14 bois 29 stères
17 7 houppiers 3 bois de 45 à 85 26 stères
18 9 houppiers 19 bois 35 stères
19 6 houppiers 22 bois de 25 à 125 31 stères
20 3 houppiers 80 bois de 25 à 125 45 stères
21 2 houppiers 21 bois de 35 à 135 17 stères
22 5 houppiers 24 bois de 45 à 105 20 stères
23 6 houppiers 44 bois de 35 à 105 34 stères
24 6 houppiers 20 bois de 55 à 115 29 stères
25 1 houppier 10 bois de 35 à 105 8 stères
26 5 houppiers 67 bois de 25 à 105 29 stères
27 3 houppiers 8 bois de 35 à 95 12 stères
28 70 bois de 25 à 105 14 stères
29

45 bois de 24 à 115

15 stères
30

125 bois de 25 à 125

25 stères
31

1 chêne de 205

3 stères
32

34 bois de 35 à 135

18 stères
33

5 bois de 85 à 165

12 stères
34

7 bois de 55 à 235

14 stères
35

18 bois de 35 à 85

6 stères
36

1 chêne de 225

4 stères
37

15 bois de 55 à 215

25 stères

L’informatique pour les ainés

Le CPAS d’Aubange organise, en collaboration avec la Bibliothèque locale Hubert Juin d’Athus et le Conseil consultatif communal des Aînés d’Aubange, des modules informatiques à l’intention des habitants de la commune de 55 ans et plus.

Les modules auront lieu le mercredi après-midi à l’EPN de la Bibliothèque Hubert Juin d’Athus (Grand Rue 64, 6791 Athus).  Les participants seront répartis en deux groupes de 13h30 à 15h30 et de 15h30 à 17h30.

Les premiers modules proposés sont :

  • Surfer sur Internet : faire des recherches, consulter des sites,… 6 après-midis seront dévolus à ce module les 30/11/16, le 07/12/16, 14/12/16, 21/12/16, 11/01/17 et 18/01/17 (il faut venir aux 6 séances) ;
  • L’achat de son ordinateur : à quoi faut-il regarder ? Il y aura 3 après-midis consacrés à ce module le 25/01/17, le 01/02/17 et le 08/02/17 (il faut venir aux 3 séances) ;
  • Enfin, la présentation du catalogue des bibliothèques de la province, pour laquelle il y aura 2 après-midis le 15/02/17 et le 22/02/17 (il faut venir aux 2 séances).

Pour les inscriptions, vous pouvez contacter, au plus tard le 28/11/2016, Valérie GAMBY au CPAS d’Aubange au 063/37.20.08 ou par mail à l’adresse : social03cpasaubange@publilink.be

A chaque cyclomoteur et quadricycle léger sa plaque !

scooterDepuis le 31/03/14, les cyclomoteurs neufs acquis mis en circulation en Belgique doivent être immatriculés. Tous les véhicules qui étaient en circulation avant cette date doivent également être équipés d’une plaque d’immatriculation.  Pour permettre à tous les propriétaires de pouvoir se mettre en ordre à temps, une période de régularisation d’un an a été prévue. Cette période prendra fin ce 10 décembre 2016. Concerné? Découvrez ici les démarches à mettre en œuvre.

Prix Jean Lebon 2016

Chaque année, L’Administration Communale d’Aubange organise un prix littéraire à la mémoire de Jean LEBON, ancien échevin et écrivain renommé. Le mardi 25 octobre 2016, les membres du jury se sont réunis. Ce jury était composé de Monsieur Georges JACQUEMIN, Président du jury, Mesdames Maryline SCHNEIDER et Claire LEBON, Messieurs Arnold BAILLIEUX, Roland COLLEAUX, Jean-Paul DONDELINGER, Jean-Luc GEOFFROY, Louis GOFFIN et Paul MATHIEU.

16 manuscrits ont été présentés pour ce 27ème prix.

Le PRIX JEAN LEBON 2016, d’une valeur de 1500 € est attribué à l’unanimité à Xavier KOENER de Halanzy pour sa nouvelle « Cacophonie du nouveau monde ».

Le PRIX SPECIAL 2016, d’une valeur de 750 € est attribué à Michel ALOMENE d’Aubange pour sa nouvelle « Ultime rendez-vous ».

Bravo aux gagnants !

Conférence : « Les bières et brasseries des deux Luxembourg »

bieres

Si le Grand-Duché est le pays de la « pils », la province de Luxembourg, à l’inverse, offre une diversité étonnante de bières spéciales. Ce double paysage, si varié, méritait bien un coup d’œil appuyé. Partez donc à la découverte des histoires et recettes des bières grand-ducales comme la Simon ou la Clausen, et des spéciales belges comme la Chouffe, la Rulles ou encore l’Orval, pour ne citer qu’elles… Plongez verre en main dans ce monde si proche de chez nous, mais que l’on connaît peu. Que cette conférence vous apporte le plaisir d’une meilleure connaissance du
sujet et l’attrait vers ces produits, dont la plupart valent le détour gustatif…

Sur une initiative de Bernard Bonbled, en collaboration avec l’Administration communale d’Aubange.

Rue du Centre 17 – 6791 Athus
063 38 95 73 – animation@ccathus.be – www.ccathus.be
Entrée : 4 € / Art. 27 : 1,25 € / Réservation souhaitée

Pour l’occasion, des bières locales seront en vente au bar et des cubes de fromages vous seront offerts.

Je fabrique moi-même mes produits d’entretien

je-fais-mes-produits-750x563

Par cette publication, la Commune d’Aubange vous informe d’un concours-web organisé par l’A.I.V.E. du 19 novembre au 19 décembre. Pour y participer, rendez-vous sur le site : www.moinsdedechetsdangereux.be. 20 kits pour fabriquer soi-même ses produits d’entretien sont à gagner.

Certains produits d’entretien (Javel, aérosols, etc.) sont dangereux et leurs emballages sont des Déchets Spéciaux des Ménages (DSM). Il serait donc préférable de s’en passer et de nettoyer simplement avec une microfibre et de l’eau. Moins de déchets, économique et efficace ! Pour sensibiliser les citoyens à cette pratique, 15 000 lavettes microfibres seront distribuées, jusqu’à épuisement du stock, le samedi 19 novembre dans les parcs à conteneurs de l’A.I.V.E.

Pour plus d’informations, cliquez-ici.

Nouvelle permanence au Parc naturel de Gaume à Rossignol

Le Parc naturel de Gaume, anciennement asbl Cuestas, a une expérience de plus de 5 ans dans le domaine de l’énergie : sensibilisation, formation et accompagnement des habitants, accompagnement des communes dans le cadre de la convention des maires et de leurs projets de rénovation et de construction, participation à la grappe locale du cluster Écoconstruction wallon, etc.

Il est aussi à l’origine de la coopérative citoyenne Gaume Énergies, à disposition des citoyens, communes, agriculteurs ou encore entreprises souhaitant étudier, réaliser et financer tout projet d’économie d’énergie ou d’énergie renouvelable (http://www.gaumeenergies.be).

Le Parc naturel de Gaume couvre 9 communes : Aubange, Etalle, Florenville, Meix-devant-Virton, Musson, Rouvroy, Saint-Léger, Tintigny et Virton. Aucune de ces communes n’accueillait jusqu’à aujourd’hui un Guichet Énergie du Département de l’Énergie et du Bâtiment durable et les distances à parcourir pour se rendre dans un Guichet étaient assez importantes pour les habitants de ces communes. De ce fait, depuis ce mois novembre le Parc naturel accueille dans ses locaux à Rossignol une permanence du guichet de l’énergie d’Arlon, les 1er et 3ème vendredis après-midi du mois, sur rendez-vous.

Ci-dessous un rappel des missions des Guichets Énergie wallons :
Vous construisez ? Rénovez ? Vous voulez faire des économies d’énergie ?

  • Questions techniques et administratives relatives aux aides et primes pour les logements, à la réglementation PEB, à la Procédure d’Avis Énergétique et à la certification PEB ;
  • Aide au remplissage de la Déclaration PEB simplifiée dans le cadre des rénovations simples (sans architecte ni responsable PEB) ;
  • Comparaison des produits/devis/techniques/fournisseurs d’énergie ;
  • Conseils pour plus d’économies d’énergie et de confort ;
  • Participation à des colloques, salons et événements locaux ;
  • Visites techniques : audits électriques, humidité, Opération MEBAR pour les ménages à bas revenus.

Arlon
Rue de la Porte Neuve 20 B-6700 Arlon
Tel : 063 / 24 51 00
guichetarlon.rw@skynet.be
Ouvert du mardi au vendredi 9h-12h et le mardi de 13h à 16h ou sur rendez-vous.

logo_pndg_menu

Permanences au Parc naturel de Gaume
Rue Camille Joset 1 B-6730 Rossignol
Tel : 063 / 24 51 00
guichetarlon.rw@skynet.be
Ouvert tous les 1ers et 3èmes vendredis du mois sur rendez-vous.

Découvrez toutes les autres activités du Parc naturel de Gaume via le site, par courriel électronique via l’adresse mail contact@pndg.be ou par téléphone au 063/ 45 71 26.

Calamité agricole pour le printemps et l’été 2015

La Commune d’Aubange souhaite porter à la connaissance des cultivateurs l’arrêté du Gouvernement Wallon suivant :

SERVICE PUBLIC DE WALLONIE 27 OCTOBRE 2016. – Arrêté du Gouvernement wallon considérant comme une calamité agricole la sécheresse du printemps et du début de l’été 2015, délimitant l’étendue géographique de cette calamité et déterminant l’indemnisation des dommages […]

Article 1er. […] Les dégâts aux cultures suivantes, causés par la sécheresse du printemps et de l’été 2015, sont considérés comme une calamité agricole au sens de l’article 1er, § 1er, 2°, de la loi du 12 juillet 1976 relative à la réparation de certains dommages causés à des biens privés par des calamités naturelles :

1° les prairies permanentes;
2° les prairies temporaires;
3° le maïs;
4° les céréales de printemps;
5° l’épeautre et les céréales d’hiver;
6° les pommes de terre;
7° les mélanges de céréales-légumineuses;
8° les betteraves fourragères.

Art. 2. L’étendue géographique de cette calamité agricole couvre les communes suivantes :
1° Arlon;
2° Attert;
3° Aubange;
4° Chiny;
5° Etalle;
6° Fauvillers;
7° Florenville;
8° Habay;
9° Léglise;
10° Martelange;
11° Meix-devant-Virton;
12° Messancy;
13° Musson;
14° Neufchâteau;
15° Rouvroy;
16° Saint-Léger;
17° Tintigny;
18° Vaux-sur-Sûre;
19° Virton.

Art. 3. Les montants maximaux par hectare des dommages pris en considération sont les suivants :
1° les prairies permanentes : 599,40 euros;
2° les prairies temporaires : 876,60 euros;
3° le maïs : 608,40 euros;
4° les céréales de printemps : 363,65 euros;
5° l’épeautre et les céréales d’hiver : 509,95 euros;
6° les pommes de terre : 2.358 euros;
7° les mélanges de céréales-légumineuses : 489,06 euros;
8° les betteraves fourragères : 931,59 euros.
[…]

Pour la consultation du texte et/ou des annexes, voir http://www.ejustice.just.fgov.be/mopdf/2016/11/10_2.pdf (Moniteur Belge du 2016-11-10, édition 2, page 56)

Communiqué de réponse du Collège communal

Le Collège communal d’AUBANGE,

A bien pris connaissance de l’article du journal « La Meuse » du jeudi 10 novembre 2016 relatif aux bénévoles qui ont ramassé plus de cinq tonnes de déchets en une année seulement.

Le Collège salue l’initiative louable des volontaires. Le problème constitue une préoccupation majeure de l’autorité communale, la démarche entreprise par les bénévoles concoure indubitablement à la prise en charge du problème.

Cependant, la manière dont l’implication de la commune est décriée est à déplorer. En effet, sur l’année 2015, pas moins de 281 tonnes de déchets ont été récoltées par les services communaux. En 2016, nous en sommes à 242 tonnes, chiffres arrêtés le dernier jour d’octobre.

Le problème est d’une ampleur telle qu’à peine un lieu nettoyé, il faut pouvoir intervenir à nouveau tellement l’incivilité fait rage. Nos ouvriers communaux sont donc constamment à pied d’œuvre afin de lutter contre les problèmes environnementaux. La qualité de leur travail à cet égard est d’ailleurs à saluer.

Par ailleurs, avant que l’article ne soit publié, une commission communale a été convoquée sur le même sujet afin d’envisager les pistes complémentaires à l’action classique de la Commune. Une assemblée citoyenne sera convoquée dont le nom pourrait être « les assises de la propreté », à la suite justement d’une proposition du Dr ARMAND. La Commission communale délibérera sur le sujet ce mercredi 16 novembre à 19h.

De surcroît, des moyens budgétaires supplémentaires ont été prévus pour l’exercice 2017, à la fois en personnel et en matériel (achat d’une petite balayeuse urbaine afin de mieux entretenir les espaces publics), en vue de renforcer l’action contre ce problème d’une importance majeure.

A titre d’illustration, vous trouverez ci-dessous quelques photos réalisées par nos services.

images