Épandage : 25 tonnes de sel pour une tournée complète

Avec l’hiver qui s’installe, la neige qui recouvre les routes et parfois les pluies verglaçantes, les conditions de circulation sont parfois dangereuses à cette période de l’année. Le service travaux est donc à pied d’œuvre depuis fin novembre jusque fin mars.

Chaque semaine, les équipes se relayent afin d’assurer la sécurité des citoyens avec toujours la même composition : un brigadier/responsable, deux chauffeurs camion, deux convoyeurs et un conducteur tracteur. Soit 6 personnes au total. Les deux camions et le tracteur sont tous munis d’une lame de déneigement et d’une trémie, sorte de grand entonnoir, permettant l’épandage de sel. Celles des deux camions peuvent contenir approximativement 5 tonnes de sel, contre deux tonnes pour celle du tracteur.

Lorsque les températures baissent ou que des pluies verglaçantes ou des chutes de neige sont annoncées, le responsable se lève et sillonne les routes afin de juger de leur dangerosité. En fonction de son appréciation, il décide des moyens qui devront être mobilisés. Il faut savoir que chaque véhicule a un parcours précis à réaliser avec des routes dites prioritaires. Il arrive parfois, si les risques sont évalués comme étant minimes,  que seules ces dernières soient déneigées. C’est au bon jugement du brigadier ou responsable.

Silo de 70m³

Lorsque l’ensemble des véhicules est requis et que toutes les routes sont salées, le service travaux épande en moyenne entre 20 et 25 tonnes de sel ! La commune a acquis depuis quelques années un silo de 70m³. Cette acquisition simplifie la vie des gardiens hivernaux. Le remplissage est plus rapide et demande moins de manipulations.

Il est intéressant de savoir que deux types de sel sont utilisés en fonction des températures extérieures : le NaCl, le sel dit « classique », lorsque les températures n’atteignent pas les -06° et le Dimix, du fondant routier rapide, si le thermomètre affiche des température plus froides. Le prix à la tonne est bien sûr très différent ! Pour information, la tonne de NaCl « classique » coûte approximativement 81€ contre 230€ pour le Dimix !

Les sorties sont essentiellement nocturnes afin de permettre aux citoyens d’aller travailler et aux écoliers de se rendre à l’école. Cependant, les équipes constatent trop souvent que les citoyens, lorsqu’ils se garent à proximité de leur habitation, ne prennent pas en considération les manœuvres nécessaires des chauffeurs de camions. Si le passage s’avère trop étroit, ils ne peuvent malheureusement pas circuler et donc déneiger la route en question.

Le service assure également la fourniture de sacs de sel pour les différents bâtiments communaux ainsi que la disponibilité, aux endroits jugés dangereux, de bacs jaunes contenant une réserve de sel pour les riverains intéressés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *