Mobilité : rue de Rodange et Grand-Rue

Pour votre information, le stationnement sera interdit à la rue de Rodange à Athus, entre le feu tricolore et le croisement avec la rue des Jardins, ainsi qu’à la Grand-Rue, entre la Bibliothèque Hubert Juin et la Rue de Rodange, du lundi 27 février au vendredi 03 mars 2017.
Cette interdiction a pour but de permettre à la société VOO d’installer la fibre optique dans le quartier. Les travaux ont lieu pendant la période de congés scolaires afin d’occasionner moins de désagréments aux riverains.

Avis du Conseil communal du 27 février 2017

ADMINISTRATION COMMUNALE D’AUBANGE

A V I S

 LE CONSEIL COMMUNAL
 Se réunira le 27 FEVRIER 2017 à 19 heures 30′
 En la salle du Conseil de l’Hôtel de Ville, rue Haute 22 à ATHUS

L’ordre du jour de la séance est fixé comme suit :

SÉANCE PUBLIQUE :

  1. Approbation du procès-verbal du Conseil communal du 30 janvier 2017.

FINANCES :

  1. Approbation du budget 2017 de l’ADL AUBANGE.
  2. Décision d’octroyer un subside de 2.500,00 € à l’Harmonie Royale les Echos de la Batte à BATTINCOURT.
  3. Décision d’octroyer un subside de 300,00€ à EUREGIO.
  4. Décision de procéder à la vente de véhicules abandonnés entreposés administrativement dans la fourrière de la Zone de Police et de verser les recettes obtenues par la vente de ces véhicules à la Zone de Police du Sud-Luxembourg.

AFFAIRES GÉNÉRALES :

  1. Approbation de la nouvelle convention « Accueil des enfants durant leur temps libre » – ATL.

SPORTS :

  1. Approbation du dossier de candidature dans le cadre du Plan Piscine.
  2. Approbation des conditions modifiées relatives à la construction d’un nouveau bâtiment vestiaires/cafétéria et à la rénovation de l’éclairage du terrain au football d’AUBANGE.

MARCHES PUBLICS :

  1. Approbation de l’avenant n° 2  dans le cadre du marché « Entretien extraordinaire de la voirie 2015 » relatif à la pose d’un feu tricolore, Avenue de la Libération (au niveau de l’accès à Bellevue).
  2. Décision de principe d’adhérer aux Centrales de marchés établies par la Province de Luxembourg.
  • Centrales de marchés relatives à la fourniture de papier, l’acquisition de consommables informatiques, Acquisition et/ou location de photocopieur multifonction 2013 à 2016, à la fourniture de licences dans le cadre d’un contrat de type select Gouvernemental, à la fourniture de mazout de chauffage et de gaz propane en citerne, à la désignation d’un opérateur de téléphonie fixe, à la fourniture d’électricité et de gaz naturel, à la fourniture de carburants au moyen de cartes magnétiques, à l’entretien et la fourniture d’extincteurs, de dévidoirs et d’hydrants pour les bâtiments de la Province de Luxembourg et des autres entités publiques intéressées de la Province de Luxembourg, à la fourniture de bureau et à des services de connectivité informatique.

URBANISME :

  1. Décision d’autorisation d’affectation à un usage incompatible avec le régime forestier pour le complexe du Centre Sportif du Joli-Bois à ATHUS.
  • Usage incompatible avec les fonctions énumérées à l’article 1 du Décret relatif au Code forestier – suite à la procédure de permis d’urbanisme pour la réfection des voiries et du parking du site.

PERSONNEL :

  1. Interprétation à donner à l’article 114 du statut administratif du personnel communal.

COMMUNICATIONS :

  1. Courrier du Service public de Wallonie, Département de la Gestion et des Finances des Pouvoirs locaux approuvant les règlements redevance sur l’accueil des enfants de 2,5 à 15 ans aux plaines de vacances annuelles, à l’école des devoirs, sur l’accueil des enfants avant et après les horaires scolaires, sur l’accueil des enfants avant et après les horaires scolaires (les mercredis après-midi) pour les exercices 2017 à 2019.
  2. Courrier du Département de la Gestion et des Finances des Pouvoirs locaux, Direction du Luxembourg Place Didier 45 à 6700 ARLON relatif au Budget pour l’exercice 2017 voté en séance de Conseil communal en date du 19 décembre 2016.
  3. Courrier du Service public de Wallonie, Département des Ressources humaines et du Patrimoine des Pouvoirs locaux, Avenue Gouverneur Bovesse, 100 à 5100 NAMUR relatif à la fourniture de livre pour les bibliothèques communales – année 2017 – Aubange – Tutelle générale d’annulation- TGO6.
  4. Tableau des engagements contractuels réalisés par le Collège sur base de la délégation accordée par le Conseil communal.
  5. Tableau des décisions prises par le Collège communal en vertu des délégations de compétences décidées lors de la séance du Conseil communal du 2 février 2016.

Par le Collège :

Le Directeur général,                                                                                       Le Bourgmestre,

(s) ANTONACCI Tomaso                                                                                    (s) BIORDI Véronique

Extrait du casier judiciaire

Mesdames, Messieurs,

Le service compétent pour la délivrance des extraits du casier judiciaire attire votre attention sur le fait, qu’à partir du 10 février 2017, suite à une connexion obligatoire avec le casier judiciaire central de Bruxelles, il ne sera plus en mesure de vous délivrer le document immédiatement. Celui-ci vous sera délivré dans un délai minimum d’un jour.

 Merci pour votre compréhension.

Extrémismes et radicalismes violents

Suite aux attentats en France en 2015 et de Bruxelles le 22 mars 2016, des acteurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles – écoles, associations de jeunesse et d’éducation permanente, services d’aide à la jeunesse… – ont organisé, pour leurs équipes ou leur public, différentes activités (séances d’information, cycles de formation, débats, activités pédagogiques, ….) traitant de thématiques comme l’extrémisme politique, l’intégrisme religieux, l’usage de la violence à des fins politiques, le vivre-ensemble, l’exclusion et les préjugés racistes, la capacité de faire coexister la diversité des composantes de notre société, les droits fondamentaux et les principes d’un régime démocratique, et notamment la protection de la liberté d’expression…

Par ailleurs, certains organismes relevant de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont été confrontés à des interrogations liées à l’orientation et la prise en charge de personnes vulnérables à des idéologies sectaires prônant la violence et ont pu se trouver insuffisamment outillés pour y répondre.

En janvier 2016, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a souhaité renforcer et pérenniser son action en matière de prévention des extrémismes et des radicalismes violents.

Un Réseau de prise en charge des Extrémismes et des Radicalismes Violents a ainsi été mis en place, afin de répondre à des problématiques de natures diverses, allant de la prise en charge des personnes au développement de projets socio-éducatifs.

La perspective adoptée en matière de prévention se veut résolument transversale dans la mesure où elle concerne l’ensemble des secteurs de la FWB (Enseignement, Culture, Sport, Aide à la Jeunesse, Maisons de Justice…).

Ce dispositif est opérationnel depuis le 2 janvier 2017 et est composé comme suit :

  • Un Centre d’Aide et de Prise en charge de toute personne concernée par le Radicalisme et l’Extrémisme menant à la Violence (CAPREV), composé d’une équipe pluridisciplinaire de 14 personnes ayant une expérience dans le travail social et la prise en charge des problématiques liées à la radicalisation. Le CAPREV organise un soutien psycho-social à la demande de la personne concernée et met en place un parcours adapté à chaque situation individuelle.
  • Un Centre de ressources auprès de la cellule pédagogique « Démocratie ou barbarie », doté d’une équipe spécifique, accompagne et appuie les institutions et les acteurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans leurs projets de prévention des extrémismes et des radicalismes violents, notamment en matière d’outils pédagogiques, de formation et d’expertise.

Un numéro d’appel gratuit – 0800/111.72 permet d’accéder au dispositif tous les jours de 8h à 20h sauf les dimanches et jours fériés. Au bout du fil, nos collaborateurs apportent des réponses et orientent au mieux les particuliers et les professionnels dans leurs demandes relatives à la prévention des extrémismes et des radicalismes violents.

Toutefois, nous attirons votre attention sur le fait qu’en cas d’urgence avérée et/ou de menace grave à l’intégrité physique des personnes, vous devez faire appel directement aux forces de l’ordre pour une intervention immédiate.

 Le CAPREV et le Centre de ressources sont accessibles à toute personne concernée par la radicalisation ou l’extrémisme violent : particulier en recherche d’une information, parent souhaitant une aide, professionnel préoccupé par l’attitude de certains usagers de son service ou encore  responsable d’une association souhaitant développer une action ou un projet de sensibilisation ou de formation lié à la radicalisation ou l’extrémisme violent.

Par ailleurs, des informations sur ces services ainsi qu’une liste sélective de ressources pédagogiques sur les phénomènes d’extrémismes et de radicalismes violents sont disponibles à l’adresse : http://www.extremismes-violents.be.

Mobilité : rue Houillon

La rue Houillon à Athus sera interdite à la circulation, entre la Rue Neuve et le croisement avec la rue de la Forêt, entre le 27 février et le 03 mars 2017, en raison des travaux de pose et de rénovation des égouts.
L’arrêt de bus à la rue Houillon sera supprimé, mais le réseau de transport wallon TEC prévoira une déviation pour les utilisateurs des lignes de bus 72, 73, 75, 76/1, 76/4, 85 et 167a. La Commune d’Aubange invite les voyageurs à utiliser l’arrêt GRAND-RUE. Pour plus d’informations quant aux horaires, vous pouvez consulter le site internet des TEC.

Mobilité : avenue de la Libération

Attention : Les travaux initialement prévus du 20 février 2017 au 03 mars 2017, avenue de la Libération, auront lieu du 28 février au 15 mars 2017 !

La Commune d’Aubange vous informe, qu’en raison de travaux d’entretien des canalisations, la circulation à l’Avenue de la Libération (Athus) sera perturbée du 20 février au 03 mars 2017. Celle-ci s’effectuera par demi-chaussée entre 9h et 16h et sera régulée par un feu tricolore à hauteur du croisement avec la rue Belair. De plus, les feux tricolores au croisement entre l’Avenue de la Libération et la rue des Métallurgistes ne fonctionneront pas durant toute la durée des travaux et la vitesse sera limitée à 30 km/h.

La période précitée a été choisie afin de coïncider au maximum avec les congés scolaires, et ce en vue de limiter les embarras de circulation.

Mobilité : travaux au Dolberg

La Commune d’Aubange vous informe, qu’en raison de travaux de réfection des trottoirs, le stationnement des véhicules à moteur sera interdit à la rue du Plateau ainsi qu’à la rue du Beau Séjour à Athus et ce du 8 au 28 février inclus, pour des raisons de sécurité. D’autres chantiers sont également prévus au quartier du Dolberg. La Commune vous tiendra au courant le moment venu et dès qu’elle disposera des informations nécessaires.

La signalisation routière adéquate sera placée par les soins de l’entreprise en charge des travaux (TRAGESOM) et sera maintenue parfaitement visible pendant toute la durée des travaux.

L’arrêté de Police relatif à la décision (également affiché aux valves communales).

Un boni de 33 741 euros au budget 2017 ?

Illustration CC0 Public Domain sans lien avec la Commune d’Aubange

« L’élaboration des budgets ordinaire et extraordinaire 2017 est le fruit d’un travail collégial riche en échanges » affirme Madame Biordi, bourgmestre de la Commune d’Aubange. Celui-ci prédit anticipativement les dépenses, les recettes ainsi que les investissements de l’année civile qui débute sur base de divers facteurs : les extrapolations effectuées à partir du budget 2016, les évolutions prévisibles (en collaboration avec  les acteurs de terrain), de calculs détaillés des dépenses pouvant être anticipées telles que les frais de personnel, des données fournies par des institutions ou organismes extérieurs et des décisions prises par le Collège communal. Les résultats sont plutôt positifs, puisque pour l’exercice 2017, les budgets prévoient un boni de 33 741 euros.

Deux services distincts sont pris en considération. D’une part, le budget ordinaire qui reprend l’ensemble des recettes et des dépenses qui se produisent au moins une fois au cours de chaque exercice financier et qui assurent à la Commune des revenus et un fonctionnement réguliers. D’autre part, le budget extraordinaire qui, quant à lui, reprend l’ensemble des recettes et des dépenses qui affectent directement et durablement l’importance, la valeur ou la conservation du patrimoine communal, telles que des travaux de voiries. Ce sont des investissements réalisés pour le bien et le confort des citoyens.

Budget ordinaire

En premier lieu, intéressons-nous aux dépenses. Depuis 2010, les montants alloués au budget ordinaire ne cessent de progresser, passant ainsi de 17,5 à 22,1 millions pour 2017. Cette augmentation s’explique notamment par les dépenses de personnel qui représentent 40% du total et qui progressent chaque année. En cause, d’une part, l’application des nouvelles échelles barémiques suite aux évaluations positives des agents et, d’autre part, les conséquences de la réforme des grades légaux et de la revalorisation des petites échelles. De surcroît, pour l’année à venir, « deux recrutements importants, nécessaires et attendus depuis longtemps » sont prévus, comme l’annonce Madame Biordi, à savoir deux chefs de bureau administratif ayant pour fonction le rôle de directeur général adjoint et de directeur financier adjoint. A ces engagements, s’ajouteront ceux d’ouvriers dits « saisonniers » pour renforcer le service travaux « car la propreté sera l’une des priorités du Collège pour 2017 », prédit la bourgmestre d’Aubange.

Pour connaitre davantage le travail de l’administration, de ses services et de ses employés, la Commune vous encourage à parcourir le rapport d’activité 2016.

Après les dépenses de personnel, viennent les frais liés aux transferts, « subsides » accordés par la Commune à des organismes extérieurs (tels que le CPAS, la Zone de Police ou encore des Asbl communales), qui représentent 27% du budget ordinaire, suivis des dépenses de fonctionnement et des charges de la dette avec une part de respectivement 18 et 15%. Certaines nouvelles dépenses sont apparues pour ces derniers postes. Abordons par exemple la taxe kilométrique pour les camions communaux en application depuis 2015.

En deuxième lieu, les recettes ordinaires. Celles-ci proviennent, à hauteur de 90%, des transferts dont le fonds des communes et le fonds des frontaliers qui a quelque peu diminué en comparaison avec 2016. Octroyé par le Grand-Duché de Luxembourg, ce dernier est versé aux communes frontalières qui accueillent des travailleurs luxembourgeois.

Les 10% restants sont scindés entre les recettes de dettes (dividende SOFILUX) et de prestations. Ces dernières proviennent essentiellement des ventes de bois et des redevances diverses telles que celles appliquées pour l’occupation de la voirie. D’autres prestations servent à financer les dépenses communales. Citons par exemple, les repas scolaires, les concessions aux cimetières ou encore les locations immobilières.

Budget extraordinaire

Les principaux investissements prévus sont : le projet INTERREG de mobilité douce, l’amélioration des voiries agricoles, la sécurisation de la sortie à Bellevue, l’aménagement de divers bâtiments communaux, de l’ancien Hôtel de Ville de Rachecourt ainsi que du parc animalier et de ses abords, la climatisation des bâtiments, l’extension de l’école Bikini, la rénovation urbaine, etc. Les emprunts à contracter sont toujours le premier mode de financement de ces projets (56%).

En conclusion, nous pouvons dire que non seulement, selon les estimations, l’équilibre sera atteint entre les dépenses et les recettes mais un boni devrait être comptabilisé, comme énoncé précédemment. Ce dernier pourrait se chiffrer à 33 741 euros. Il transparait du budget que le Collège communal a refixé ses priorités à savoir la rénovation urbaine, le logement, la propreté et la culture. Il restera également attentif à la maitrise des dépenses, l’évolution de la dette et à la recherche de subsides régionaux.

Budget 2017 avec conclusions de Mme Biordi – sans annexes
Budget 2017 avec conclusions de Mme Biordi – avec annexes