Appartement à louer 670 euros/mois hors charges

Appartement de standing de 135m²,  au 3ème étage d’un immeuble avec ascenseur, proche des commerces, des écoles et du parc animalier d’Athus.  Loyer 670€/mois hors charges et 30€/mois pour l’entretien des communs et de l’ascenseur.  Libre immédiatement.

Si vous êtes intéressé, les documents suivants devront être déposés au service Logement, 38 rue Haute à Athus pour le 3 janvier 2018 au plus tard, afin que votre candidature puisse être évaluée par le Collège:

  • Copie du ou des contrats de travail;
  • Copie des fiches de salaire des 3 derniers mois;
  • Preuves de paiement du loyer actuel des 6 derniers mois.

Visite sur demande au 063/ 38 12 75 (entre 8h30 et 16h30 du lundi au vendredi).

FAITES DÉCOUVRIR VOS INITIATIVES EN FAVEUR DE L’ENVIRONNEMENT !

Comment consommons-nous ? Comment nous déplaçons-nous ? Quel rapport entretenons-nous avec les ressources naturelles qui nous entourent ? Quotidiennement, nous prenons des décisions qui peuvent avoir un impact sur l’environnement. Certains de nos choix sont le reflet de nos efforts menés pour vivre dans un environnement plus propre et plus sain.

Le concours vidéo «I LIVE GREEN» (Je vis en respectant l’environnement), organisé par l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) et son réseau de partenaires, invite l’ensemble des Européens à :

  • faire découvrir leurs initiatives en faveur de l’environnement par le biais de petites vidéos ;
  • voter pour les meilleurs clips ;
  • et donner à d’autres personnes l’envie d’en faire encore plus pour l’environnement.

Le concours cible :

  • Le citoyen ;
  • Les associations active dans la protection de l’environnement ;
  • Les établissements scolaires ;
  • Les entreprises ;
  • Les administrations

Bref, tout groupement ou personne individuelle souhaitant partager une bonne pratique en faveur de l’environnement.

QUATRE THÉMATIQUES PRINCIPALES

1. L’ALIMENTATION DURABLE

L’alimentation nutritive est essentielle à une vie saine, et est liée à des ressources précieuses telles que la terre et l’eau. Or, lorsque nous gaspillons de la nourriture, nous gaspillons aussi ces ressources. En outre, les pesticides et les engrais peuvent avoir une incidence sur la qualité des sols et des eaux souterraines. Alors, quelles sont vos bonnes pratiques pour limiter l’impact environnemental des produits que vous consommez ?

2. L’AIR PUR

Nos habitudes quotidiennes peuvent contribuer à améliorer la qualité de l’air, notre santé et notre qualité de vie. Quels choix posez-vous dans vos modes de déplacement et vos activités pour éviter les rejets de polluants atmosphériques et contribuer à rendre l’air plus pur?

3. L’EAU PROPRE

Nos lacs, nos rivières et nos mers sont soumis à de nombreuses pressions, dont certaines proviennent du changement climatique et de la pollution. Dans de nombreuses régions d’Europe, la consommation de nos réserves d’eaux souterraines est plus rapide que leur capacité à se reconstituer. Ces pressions ont des effets sur la nature et sur notre santé. Comment pouvons-nous contribuer à préserver les ressources en eau propre et à les maintenir à l’abri de toute pollution?

4. LA RÉDUCTION DES DÉCHETS

Les objets que nous achetons ont souvent une durée de vie limitée. Il existe toutefois des moyens de leur éviter de finir à la décharge. Quels sont vos bons exemples de réutilisation, de réparation ou de recyclage ?

COMMENT PARTICIPER ?

Quelques étapes simples pour officialiser votre participation au concours :

  • Réaliser une capsule vidéo originale (d’une durée de 30 à 45 secondes) en lien avec une des quatre thématiques principales (merci de consulter également les conditions et modalités de participation au concours)
  • Préparer un court descriptif (maximum 1000 caractères, idéalement en anglais pour qu’il puisse être accessible à un maximum d’européens)
  • Soumettre vos productions (capsule vidéo et description) sur l’interface en ligne

Les vidéos ne peuvent contenir de texte, de conversations ou de voix off. Les effets sonores et musiques sont autorisés pour autant qu’ils soient libres de droits.

Le concours est ouvert jusqu’au 31 mars 2018.

Un prix en espèces de 1.000 euros sera remis aux lauréats (les gagnants par catégorie seront annoncés le 5 juin 2018 lors de la « Journée mondiale de l’environnement »).

Plus d’Informations

Vous trouverez toutes les informations utiles sur :

Budget 2018 : de nombreuses satisfactions

Le budget 2018 constitue le dernier budget de la mandature et comporte, à plusieurs titres, de nombreuses satisfactions. En effet, sur base des extrapolations effectuées à partir des balances budgétaires de 2017, du budget 2017, des évolutions prévisibles pour 2018 ainsi que des données fournies par des institutions ou organismes extérieurs, les nouvelles sont bonnes.

Parmi les données positives, citons tout d’abord, la dette par habitant qui diminue de manière conséquente et est à son niveau le plus bas depuis près de 10 ans (174,30€ comme vous pouvez le constater dans le graphique et le tableau ci-dessous). Ceci est donc le signe d’une bonne gestion de nos investissements, aidée par une bonne tenue des marchés financiers qui nous permet de profiter de taux très intéressants. A cela, nous pouvons ajouter que le budget 2018 présente un boni global de 232 016,02€ et un boni propre de 13 770,42€.

Le Collège fait le maximum pour financer les investissements par des subsides. De bonnes nouvelles sont arrivées récemment, comme par exemple le financement de certaines acquisitions et de certains projets au niveau de la rénovation urbaine (606.700 euros de subsides pour l’acquisition du 16 rue de Rodange, une acquisition à la fiche 1, les aménagements de la Pêcherie et de l’ancien portail de l’usine d’Athus pour la fiche 6-8), les travaux d’extension de l’école d’Aix-sur-Cloie (289.372,58 euros de subsides) ou encore la liaison cyclable entre Halanzy, Battincourt et Aix-sur-Cloie (100.000 euros de subsides),…

Les travaux de l’extension de la crèche « les Poussins » sont bien avancés, des projets de rénovation de logements sont en voie de finalisation, comme au 74 Grand-Rue à Athus ou encore à la rue de la Comtesse à Battincourt. Le projet de liaison cyclable Interreg entre Messancy, Athus, Rodange et Longwy avance également à un bon rythme. Le projet lié au programme d’investissement communal se poursuit au niveau du quartier du Dolberg à Athus. Un nouveau projet est en cours d’élaboration pour le prochain programme d’investissement communal au niveau du quartier dit Bikini à Aubange.

Nous sommes en attente d’une bonne nouvelle du Gouvernement Wallon pour le Plan Piscines mais également pour le football d’Aubange dans les prochains mois.

Afin de poursuivre l’effort, nous demandons au Ministre de la ruralité, René Collin, un accompagnement de la Fédération Rurale de Wallonie en vue de développer un Plan Communal de Développement Rural. En effet, Athus nécessite de grands investissements afin de mettre un terme à la dégradation urbaine, mais nous n’oublions pas pour autant les villages. Le PCDR aura pour objet de permettre de développer des projets subsidiés pour l’ensemble de la commune. Nous pourrons de la sorte continuer à investir tout en continuant à diminuer la charge de dette annuelle dont vous trouverez l’évolution ci-dessous. Cette marge de manœuvre supplémentaire pourra largement être réinvestie dans des projets, des services ou dans la constitution de réserves.

Nous travaillons également dans le cadre de la Convention des Maires à un grand nombre de projets d’économie d’énergie. Un bureau d’étude spécialisé sera désigné en 2018 afin d’accompagner nos services dans l’élaboration de projets en phase avec les avancées technologiques les plus récentes. Il s’agit encore une fois d’investissements vertueux à programmer qui auront un coût au moment où ils seront opérés, mais qui permettront de diminuer la facture énergétique sur le long terme.

Les bonnes nouvelles financières venant des recettes de transfert nous permettent d’absorber de nouveaux défis sans augmenter la fiscalité. Par exemple, le fonds des frontaliers augmente de 308.606 euros et le fonds des communes de 460.670 euros. Grâce au travail de recensement, nous pourrons également compter sur une augmentation des recettes fiscales liées à la taxe de séjour.

Le fonds des communes se bonifie cette année pour dépasser les 8 millions d’euros. Il progresse de 5,8% par rapport à l’exercice 2017. Il apparait, au regard de son évolution continue, que le calcul du décret de 2008 (sur le fonds des communes) nous est largement favorable.

Ces augmentations de recettes nous permettent d’envisager la création d’un fonds de pension de second pilier pour nos agents contractuels. Nous avions prévu des statutarisations mais l’actualité récente est pour le moins inquiétante sur le sujet des pensions de service public. En effet, la cotisation de base est amenée à exploser littéralement avec une prévision d’augmentation de près de 200 % à l’échelle de 10 ans. Ensuite, le fonds fédéral lié aux pensions de service public des pouvoirs locaux était épuisé dès ce mois de novembre alors que la Flandre a décidé de contractualiser sa fonction publique tout en admettant à la retraite un grand nombre de fonctionnaires statutaires. Le déséquilibre entre les deux tendances est tout simplement intenable à court et moyen termes.

Ces recettes de transfert supplémentaires sont également bien nécessaires pour absorber les augmentations des dépenses au niveau de la Zone de Secours (+35.829 euros) et de la Zone de Police (+286.096 euros) dont vous pourrez étudier l’évolution dans le tableau présenté ci-dessous. Notons que la dotation communale à la Zone de Police se chiffre à 134,89€ par habitant alors que celle de la Zone de Secours représente 55,29€ par habitant.

Il est important de souligner que ces augmentations sont principalement dues à l’augmentation de la cotisation de base des agents statutaires (d)énoncée ci-avant. Il faut souligner que ces deux Corps sont exclusivement constitués d’agents statutaires, ce qui laisse présager des augmentations récurrentes à moyen terme. Il s’agit de la principale menace sur nos budgets à venir mais également d’un phénomène qui impacte, dans une moindre mesure, la masse salariale communale.

Nous pouvons conclure que les priorités fixées l’an dernier sont bien observées, que la santé financière de la Commune est bonne. Il convient donc, afin de consolider la dynamique sur la plus longue période possible, de veiller à ce que les investissements décidés recouvrent la plus grande utilité publique possible et idéalement qu’ils puissent être générateurs de nouvelles recettes, que ce soit de manière directe (comme par exemple dans le cas de création ou de rénovation de logement) ou indirecte (en renforçant l’attractivité de la Commune et par là les recettes fiscales et parafiscales).

Rapport d’activité 2017

Rapport sur le projet de budget communal de l’exercice 2018

Mobilité : axe Rachecourt-Willancourt

Chers citoyens,

La Commune d’Aubange vous informe que l’axe routier situé entre le village de Rachecourt et Willancourt (Commune de Musson) et permettant ainsi de relier la rue de la Bressine à la rue Gilbert Godart, sera fermé, dans les deux sens de circulation, à partir du 1er février 2018 et ce pour une durée durée approximative de deux mois (probablement jusqu’au 1er mai). En cause, des travaux de rénovation du tarmac et un élargissement de la chaussée. Par conséquent, les horaires des transports en commun empruntant cette voirie seront modifiés. Néanmoins, les arrêts de bus de l’entité de Rachecourt seront toujours desservis.

Offre d’emploi : une/un institutrice/teur primaire (remplacement)

L’école communale d’Aubange recherche une/un institutrice/teur primaire pour un remplacement, du 13 au 22 décembre 2017 inclus à temps plein, dans une classe de 6ème primaire. Les candidatures doivent être envoyées par mail à l’adresse: ecole.communale@aubange.be

Pour tout renseignement, s’adresser à la directrice, Madame DORBAN (063/38 94 28 ou ecole.communale@aubange.be).

Mobilité : rue du Centre

Attendu que l’Administration Communale d’Aubange procède à des travaux de nettoyage de rigoles dans la rue du Centre à Athus, le stationnement des véhicules à moteur sera interdit, du nº2 au nº32 de la rue, ainsi que derrière les numéros 98,100 et 102 de la Grand-Rue donnant sur la rue du Centre, le 15 décembre 2017 de 5h à 13h.

Arrêté de Police

 

Autorisation de présence : Greenpeace Belgique

La Commune d’Aubange vous informe qu’une autorisation de présence a été délivrée à Greenpeace Belgique pour une campagne de sensibilisation et de recherche de nouveaux sympathisants sur le territoire communal en 2018. Les équipes seront présentes, au maximum, une fois par mois, le vendredi, sur la Place du Marché à Athus, de 9h à 17h.