Peste porcine africaine : explication de la décision de Monsieur le Ministre Denis DUCARME d’abattre préventivement les porcs de la zone infectée

Ces dernières semaines, plusieurs arrêtés ministériels ont été approuvés par Messieurs les Ministres Denis DUCARME et René COLLIN afin d’éradiquer la peste porcine africaine. Au vu des nombreuses interrogations émises par les citoyens aubangeois, nous allons tenter de vous fournir quelques explications.

Les décisions qui ont été prises visent un seul et même objectif : éviter la propagation de la maladie au sein de la filière porc. En effet, si un seul porc venait à être touché, la Belgique et donc tous les éleveurs du pays risqueraient de perdre l’agrément européen autorisant l’exportation des bêtes. Les conséquences économiques seraient désastreuses. Le secteur représente 6 millions de porcs par an.

La stratégie 

L’interdiction de toute forme de chasse, la prohibition de nourrissage et l’interdiction de circulation en forêt poursuivent la stratégie adoptée qui est d’isoler les sangliers. C’est la phase une : on gèle la zone ! On perturbe le moins possible les animaux afin de définir un périmètre nommé « zone de confinement, à risque et/ou infectée ». Il faut empêcher que les sangliers se dispersent sur le territoire et que le périmètre s’étende. Le périmètre a été délimité par les services du DNF en accord avec la commission européenne. Une task force transfrontalière échange en continu sur la situation pour établir d’éventuelles mesures en France et au Grand-Duché de Luxembourg.

Il faut savoir que la propagation de cette maladie est relativement lente tant que le calme est conservé à l’intérieur des bois. C’est l’homme qui représente le plus grand risque de propagation. En effet, les vêtements et chaussures peuvent être infectés et transmettre la maladie lors d’un contact avec un porc.

La seconde mesure qui débute aujourd’hui : on procède à l’abattage des porcs de compagnie/ /d’engraissement/de reproduction et des porcelets tel que décidé par Monsieur le Ministre Denis DUCARME. Bien que ceux-ci soient en bonne santé, il a été jugé, qu’il est nécessaire de les sacrifier pour le plus grand nombre. On ne peut risquer une contamination des élevages porcins (filière qui représente 15 000 emplois). C’est l’AFSCA qui se chargera des procédures liées aux exploitations de plus de 10 porcs (finalisées ce samedi) alors que les porcs des exploitations de moins de 10 bêtes seront euthanasiés par un vétérinaire (d’ici mardi minuit).

De plus, tel qu’indiqué sur le site de l’AFSCA, les entrées et sorties de porcs de l’exploitation sont interdites, sauf autorisation de l’ULC et le respect des conditions imposées.

Les agents des cantonnements concernés ont débuté, la semaine dernière, la procédure de recherche des carcasses de sangliers. Le périmètre a été couvert une première fois. Les découvertes effectuées permettront à court terme de délimiter de manière précise le territoire infecté et de réduire le premier périmètre, mais également d’évacuer les carcasses qui restent des foyers viraux jusqu’à 120 jours après la mort. L’évolution des périmètres, sous différentes phases, permettra d’isoler et, dans un avenir que nous espérons tous proche, d’éradiquer la maladie.

Une fois le nouveau périmètre déterminé, le Ministre donnera injonction à ses services d’isoler la zone, notamment par l’installation de clôtures (dispositif en préparation) afin de contenir les populations de sangliers présentes. Ces dernières devront périr.

http://www.afsca.be/ppa/

http://www.wallonie.be/fr/actualites/mesures-de-lutte-contre-la-peste-porcine-africaine

Centre Culturel d’Athus : les aventures de Spirou et Fantasio

En partenariat avec le Conseil Consultatif des Aînés de la Commune d’Aubange et la Bibliothèque Hubert Juin d’Athus.

Me. 10 octobre – 14h

Lorsque Spirou, prétendu groom dans un Palace, rencontre Fantasio, reporter en mal de scoop, tout commence très fort… et plutôt mal ! Ces deux-là n’ont aucune chance de devenir amis.

Pourtant, quand le Comte de Champignac, inventeur aussi génial qu’excentrique, est enlevé par les sbires de l’infâme Zorglub, nos deux héros se lancent aussitôt à sa recherche. En compagnie de Seccotine, journaliste rivale de Fantasio, et de SPIP, petit écureuil espiègle, ils sont entrainés dans une poursuite effrénée entre l’Europe et l’Afrique.

Spirou et Fantasio vont devoir faire équipe pour sauver Champignac… et accessoirement le reste du monde !

Un goûter sera proposé par les aînés à l’issue de la projection et vous pourrez également profitez d’un espace lecture et retrouver ainsi tous vos personnages préférés : Le petit Spirou, le Marsupilami et bien d’autres.

Mobilité : Rachecourt le weekend du 6 octobre

Nous vous informons que l’asbl Syndicat d’Initiative de Rachecourt organise sa traditionnelle Fête des Pommes dénommée « Tout Rachecourt dans les Pommes », le dimanche 07 octobre 2018 à La Strale à Rachecourt. De ce fait, la circulation et le stationnement des véhicules à moteur y seront interdits du jeudi 04 octobre 2018 à partir de 8h jusqu’au lundi 08 octobre 2018 à 19h. De plus, la circulation des véhicules à moteur se fera en sens unique dans les rues de la Marne, de l’Atre, Le Bochet, du Haut et Basse jusqu’au carrefour avec la rue La Cour, le 07 octobre 2018 de 8h à 20h.

Ordonnance temporaire de Police

Centre Culturel d’Athus : Duo d’âmes

Di. 30 septembre – 15h
À l’église Saint-Jacques
Rue de Meix-le-Tige 1
6780 Messancy

Tantôt deux violons, tantôt violon-alto, ce duo composé de jeunes musiciennes belges est né en mai 2013 suite à une rencontre dans l’orchestre de chambre « Dextuor », dirigé par Thomas Van Haeperen.

Ces musiciennes se produisent en concert dans un répertoire traversant tous les styles de la musique classique. Le dimanche 30 septembre, elles interpréteront des duos de Joseph Haydn, Mozart, Jean-Marie Leclair, Robert Fuchs et l’une ou l’autre belle découverte. Programme complet sur le site orgues-messancy.be début septembre.

Leurs dernières représentations comprennent des performances à Paris et dans différents centres culturels et salles de concerts de Belgique.

Leur nom, « Duo d’âmes », a pour sens premier, un mélange entre âmes humaines et âmes instrumentales. C’est donc l’âme des artistes tout autant que celle des instruments qui permet à ce duo de vous proposer des interprétations riches en sonorités et en couleurs.

www.duodames.com

Avine Coulonval (cordes – violon) et Madeleine Jacques (cordes – violon + violon alto)
Dans le cadre du projet « Septembre musical »
Prévente : 12€ / Entrée : 15€ / Gratuit pour les – de 12 ans

Accès interdit sur le pont de la rue Cockerill

La Ville d’Aubange informe les citoyens que, pour des raisons de sécurité, l’accès sur le pont de la rue Cockerill à Athus sera interdit tant pour les véhicules que pour les piétons, à partir de ce mardi 2 octobre 2018 dès 8h. L’arrêté de circulation sera pris en séance de Collège communal ce lundi 1er octobre. Pour information, afin de permettre à nouveau la traversée piétonne, le Collège communal étudie déjà l’acquisition d’une passerelle à placer à la rue du Bassin, dans les plus brefs délais.

Dans le cadre de sa mission d’étude de la stabilité de l’ouvrage, l’entreprise d’ingénierie de la construction, BGS, a constaté plusieurs éléments alarmants. Ceux-ci ont conduit à cette décision de fermeture, confortée lors de la réunion de ce jour en présence des acteurs compétents (BGS, la Direction des Cours d’eau non navigables du SPW, la Zone de Police, etc.). Citons notamment une corrosion avancée et généralisée de tous les éléments métalliques porteurs ainsi qu’une dalle dont la composition n’est pas optimale. Les conclusions du rapport font état d’un risque d’effondrement qui est bien réel ! Étude consultable ci-joint.

A moyen terme, la décision de procéder à la démolition du pont sera soumise à l’approbation du Conseil communal et une reconstruction devra également être envisagée.

Mobilité : Aubange le 28 septembre 2018

Nous vous informons que l’Amicale des Parents d’Élèves de l’Ecole communale d’Aubange-Centre organise sa traditionnelle « Marche parrainée », le vendredi 28 septembre 2018 dans certaines rues du village. De ce fait, la circulation de tous les véhicules à moteur sera régulée dans les rues du Stade, Farbich, et de la Cité, ainsi que sur l’Avenue de la Gare à Aubange, durant le passage des enfants et accompagnateurs.

Une attention toute particulière sera mise sur la sécurisation du Cortège lors de la traversée de la N804, rue de Freihaut à 6790 AUBANGE.

Ordonnance temporaire de Police