L'actualité de l'Administration Communale d'Aubange

Usin’art : une soirée exceptionnelle

En septembre, l’Administration communale et le musée « Athus et l’Acier » commémoreront le triste 40° anniversaire de la fermeture de l’usine d’Athus. De nombreuses manifestations sont déjà programmées.

En guise d’ « apéritif », la salle La Harpaille à Aubange accueillait le 16 mai l’historien de l’art Emmanuel Grégoire, professeur à l’IMEP à Namur,  qui a pendant près de deux heures enchanté plus de 120 personnes attentives.

Après que l’échevin de la culture, Monsieur Jean-Paul Dondelinger, eut replacé la conférence dans le contexte de la politique culturelle communale, il revint à Martine MEUNIER, ancienne directrice du Centre Culturel et élève du cours d’Histoire de l’Art d’Emmanuel Grégoire, de présenter le conférencier d’un soir.

Le thème de la conférence intitulée « USIN’ART » projetait de retracer, au cœur de la peinture belge, le portrait des peintres qui se sont intéressés aux industries, ateliers et usines.

Le premier qui peignit le monde ouvrier est Léonard Defrance, peintre liégeois qui, fin du XVIII° siècle représenta les ateliers artisanaux visités par une bourgeoisie curieuse et paternaliste. De Constantin Meunier, peintre et sculpteur vigoureux, à Anto Carte en passant par Eugène Laermans, Pierre Paulus ou Charles Hermans, le public conquis put se familiariser avec les différentes écoles picturales qui transcendèrent aussi la peinture du monde du travail. Sans oublier les esquisses et dessins de Vincent Van Gogh (néerlandais celui-là) qui, on l’oublie trop souvent, fut pendant deux ans, le pasteur du prolétariat dans le Borinage.

A la fin de son exposé, Emmanuel Grégoire commenta différents tableaux représentant l’usine d’Athus dont l’administration communale est propriétaire. Les convergences entre un Mathias et un Paulus ou encore entre Camille Barthélémy et Constantin Meunier (les chevaux) furent subtilement relevées. Le public put ainsi mieux approcher la douzaine de tableaux exposés à « la Harpaille » ce mercredi et qui constituent une collection que le Collège essaie d’agrandir au gré des opportunités.

Vraiment une soirée exceptionnelle et une belle expérience à renouveler dans le cadre des explications sur le patrimoine local replacé dans un contexte plus général.

Précédent

Weekend bienvenue ces 17 et 18 juin à Aubange

Suivant

OFFRE D’EMPLOI : INSTITUTEUR/TRICE PRIMAIRE (REMPLACEMENT)

  1. Catherine DELCORDE

    Excellente initiative ! Merci à toutes les personnes qui ont eu cette idée et sont parvenues avec un tel élan d’enthousiasme à la concrétiser.
    J’en profite pour saluer Martine Meunier et Emmanuel Grégoire pour leur énergie si communicative
    Mille regrets de n’avoir pu assister à cette belle soirée.
    En espérant qu’elle soit la première de toute une série d’autres manifestations de cette qualité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ville d'Aubange 2020