L'actualité de l'Administration Communale d'Aubange

Mois : avril 2019 Page 2 of 3

Notre-Dame de Paris

“Tous les yeux s’étaient levés vers le haut de l’église. Ce qu’ils voyaient était extraordinaire. Sur le sommet de la galerie la plus élevée, plus haut que la rosace centrale, il y avait une grande flamme qui montait entre les deux clochers avec des tourbillons d’étincelles, une grande flamme désordonnée et furieuse dont le vent emportait par moments un lambeau dans la fumée. Au-dessous de cette flamme, au-dessous de la sombre balustrade à trèfles de braise, deux gouttières en gueules de monstres vomissaient sans relâche cette pluie ardente qui détachait son ruissellement argenté sur les ténèbres de la façade inférieure.  A mesure qu’ils approchaient du sol, les deux jets de plomb liquide s’élargissaient en gerbes, comme l’eau qui jaillit des mille trous de l’arrosoir. Au dessus de la flamme, les énormes tours, de chacune desquelles on voyait deux faces crues et tranchées, l’une toute noire, l’autre toute rouge, semblaient plus grandes encore de toute l’immensité de l’ombre qu’elles projetaient jusque dans le ciel. Leurs innombrables sculptures de diable et de dragons prenaient un aspect lugubre. La clarté inquiète de la flamme les faisait remuer à l’œil. Il y avait des guivres qui avaient l’air de rire, des gargouilles qu’on croyait entendre japper, des salamandres qui soufflaient dans le feu, des tarasques qui éternuaient dans la fumée. Et parmi ces monstres ainsi réveillés de leur sommeil de pierre par cette flamme, par ce bruit, il y en avait un qui marchait et qu’on voyait de temps en temps passer sur le front ardent du bûcher comme une chauve-souris devant une chandelle. Sans doute ce phare étrange allait éveiller au loin le bûcheron des collines de Bicêtre, épouvanté de voir chanceler sur ses bruyères l’ombre gigantesque des tours de Notre-Dame.”

Extrait de “Notre-Dame de Paris” de Victor Hugo, 1831.

Plan Mobilité et Infrastructures 2019-2024

Bonne nouvelle pour la Ville d’Aubange : le Gouvernement wallon vient d’approuver le “Plan Mobilité et Infrastructures 2019-2024” !

Concrètement, grâce à ce plan d’investissement, 700.000€ seront consacrés à la N88 – Réfection du revêtement de la traversée d’Athus, y compris aménagements cyclo-piétons.

74e Anniversaire de la Libération des Camps de la fin de la guerre 1940-1945

Chers citoyens,

Dans le cadre du 74ème Anniversaire de la Libération des Camps de la fin de la guerre 1940-1945, la Ville d’Aubange vous convie à assister à la cérémonie de commémoration qui se déroulera le mercredi 8 mai 2019.

 

Le programme de cette matinée :

10h20 : Rassemblement des membres et drapeaux devant l’église.

10h30 : Service religieux à la mémoire des victimes de guerre.

11h15 :
– Défilé jusqu’au Monument aux Morts – dépôt de fleurs.
– Réception des groupements patriotiques et participants par les autorités dans la salle                       des mariages de l’ancienne maison communale d’AUBANGE.

La Ville d’Aubange vous remercie d’avance pour votre présence.

Collecte de vélos en bon état

Le samedi 27 avril prochain, l’AIVE récoltera à nouveau les vélos en bon état au profit d’associations locales.

Grâce à vos dons, certaines écoles mettent en place des activités VTT ou run & bike ; des CPAS offrent des vélos d’occasion à leurs bénéficiaires ; les ateliers vélos développent leurs activités…

Quels vélos ? Qu’importe pour peu qu’ils soient en bon état : des vélos d’enfants, VTT, vélos de ville…

Où ? Dans votre recyparc

Quand ? Samedi 27 avril 2019, de 9h à 18h

Adaptation du service de la SNCB liée aux travaux d’infrastructure

Depuis ce début du mois d’avril, de grands chantiers ont débuté sur le réseau ferroviaire. Il s’agit de travaux de longue durée qui impacteront certaines lignes et leurs voyageurs.

Afin de limiter au maximum l’impact sur le parcours des voyageurs, Infrabel planifie de nombreux chantiers durant les nuits, les weekends et/ou les périodes de congés scolaires. La SNCB, quant à elle, adapte son plan de transport en fonction de ces chantiers sur le réseau.

TRAVAUX ENTRE ATHUS ET ARLON du 13 mai au 17 juin

Sur la ligne 167 entre Athus et Arlon, des travaux d’électrification auront lieu du 13 mai au 17 juin. Un service de bus alternatif sera mis en place par la SNCB.

Source : Amis du Rail Halanzy asbl

Plus d’infos sur www.sncb.be ou sur l’APP SNCB afin de planifier vos trajets  et suivre votre train en temps réel.

Brocante d’Aix-sur-Cloie / Dimanche 28 avril 2019

Campagne de sécurité routière – Rouler tranquille, c’est chill

Rouler plus vite pour arriver à temps à sa réunion ou pour aller chercher son petit bout avant que la crèche ne ferme, parce qu’on est stressé, parce que la route semble dégagée, parce qu’on sait conduire et qu’on n’a d’ailleurs jamais eu d’accident … Il y a toujours une bonne excuse pour appuyer sur la pédale d’accélérateur. En Wallonie, la vitesse excessive ou inadaptée est malheureusement encore responsable de 30% des accidents mortels. 

Dans un monde qui va de plus en plus vite, on oublie parfois de ralentir le rythme. Au volant aussi…Et pourtant, ces quelques km/h en plus au compteur ne nous feront pas gagner de temps. Mais ils peuvent mettre une vie en danger : la nôtre, ou celle de quelqu’un d’autre. Bien entendu, c’est un drame que personne ne souhaite vivre.

 

Les bonnes raisons d’être chill au volanT

  • La majorité des Wallons (70%) trouvent que l’on roule trop vite devant chez eux. Etre chill, c’est rouler comme on aimerait que les autres le fassent dans notre rue.
  • Le temps file et on y peut rien. Rouler vite pour rattraper un retard ne sert à rien, notamment sur des petits trajets en ville. Ainsi, sur une nationale, en roulant à 100 au lieu de 90 km/h sur 10 km, on ne gagne que 40 secondes. En ville, le gain est infime en raison notamment des nombreuses contraintes de la circulation (carrefour, feux de signalisation, priorités,…). Sur autoroute, à 130 au lieu de 120 km/h sur 20 km, on gagne moins d’une minute. Alors, autant éviter de prendre des risques inutiles…
  • Près de la moitié des personnes interrogées avouent rouler moins vite quand elles transportent des enfants. Et si on roulait comme ça tout le temps, même quand il n’y a pas d’enfant à bord? Pensons aux enfants que l’on croise sur notre chemin et ceux qui sont dans les autres voitures.
  • Vos proches préfèrent que vous rouliez tranquille. Notre étude révèle en effet que 80% des Wallons qui ont des amis qui roulent trop vite n’apprécient pas ce comportement ! Mais ils n’osent peut-être pas toujours le dire. Rouler tranquille, au final, c’est aussi rassurer ses amis et sa famille.

 

Rouler tranquille, cela permet aussi de mieux profiter de la route, car le champ visuel est plus grand quand on roule moins vite, de consommer moins de carburant, de réduire la pollution et le risque d’accident. Et enfin, une vitesse plus réduite sur des routes congestionnées permet paradoxalement d’améliorer la fluidité du trafic.

 

Quelques astuces pour être chill au volant

  • Préparez votre itinéraire avant le départ, pour éviter de stresser en cherchant votre destination,
  • Consultez votre GPS en cas de doute, car il indique la limitation de vitesse sur la route empruntée,
  • Allumez la radio ou écoutez votre playlist « chill »,
  • Ouvrez la fenêtre, respirez un grand coup,
  • Mettez votre limitateur de vitesse ou votre cruise control, cela évite la tentation d’appuyer sur l’accélérateur.


Pas encore encore convaincu?

Consultez notre page thématique sur la vitesse ou encore notre calculateur d’amendes!

En savoir plus sur les différentes campagnes de sécurité routière?

http://www.tousconcernes.be

Cultivons demain – Faire un compost – oui mais pourquoi?

Votre avis nous intéresse : stage ludique
en langue étrangère pour les 9 -12 ans

Du 19 au 23 août, la Ville d’Aubange organisera un stage ludique  pour les 9-12 ans.
La particularité est que celui-ci se fera dans une langue étrangère.

Oui, mais laquelle ? Donnez-nous votre avis et complétez le sondage ici. 

 

Peste porcine africaine – Assouplissement des mesures d’interdiction en forêt

Le Ministre wallon de la Nature et de la Forêt, René COLLIN, a adopté un arrêté modifiant diverses mesures temporaires de lutte contre la peste porcine africaine. Le texte autorise, dès ce 06 avril, la circulation sur les chemins et sentiers forestiers dans une partie des zones noyau (ZN) et tampon (ZT).

Depuis le 14 septembre dernier, la délimitation, en concertation avec la Commission européenne et l’AFSCA, du périmètre infecté en différentes zones prévoyait l’interdiction de la circulation en forêt dans les ZT et ZN. Cette décision était dictée par l’impérative nécessité de ne pas propager le virus en évitant de perturber les populations de sangliers tout en permettant, en toute sécurité, de mener à bien les opérations de recherche systématique des carcasses.

Aujourd’hui, sur les premiers foyers d’infection, les scientifiques et techniciens constatent que l’épidémie est entrée actuellement dans une phase de vigilance. « En concertation étroite avec l’ensemble des acteurs concernés – DNF, DEMNA, AFSCA, l’ULiège Réseau de Surveillance sanitaire de la Faune Sauvage,  les experts de la Commission européenne, …- j’ai pris la décision, explique René COLLIN, d’assouplir les mesures d’interdiction pour permettre aux promeneurs de retrouver leur forêt sur près de 16.000ha supplémentaires. Toutefois, l’interdiction de circulation reste de mise dans les zones proches de la découverte des derniers foyers (14.000ha) à savoir au nord : les forêts de Rulles, Neufchâteau et de Chiny et au sud, les bois d’Ardenne, de Meix-devant-Virton et du Grand Bois ».

Le Ministre insiste, sous peine de sanctions, sur le respect strict des dispositions réglementaires suivantes :

PromeneuRS

  • Emprunter uniquement les chemins et sentiers forestiers ;
  • Tenir en laisse les animaux de compagnie.

VTT & Cavaliers

  •  Emprunter uniquement les sentiers balisés et les chemins.

Principes généraux : l’interdiction

  •  de cueillir les produits de la forêt ;
  • de jeter des déchets ;
  • d’exploiter la forêt (à l’acception des mesures adoptées dans le cadre de la gestion des scolytes) ;
  • de visiter une ferme durant les 72 heures qui suivent une balade en forêt.

Il est par ailleurs demandé :

  • de désinfecter ses chaussures & VTT à la javel ;
  • de ne toucher aucune carcasse ou sanglier désorienté et d’avertir de la découverte le Call Center de la Wallonie, le 1718.

Des mesures de contrôle particulières sont prévues dans toute la zone concernée.

Une communication globale à destination du grand public sera diffusée dans différents médias. Des informations plus complètes sur la PPA sont disponibles sur le portail de la Wallonie. Un affichage spécifique, en 3 langues, sera disposé à l’entrée des chemins et sentiers forestiers autorisés à la circulation. Les Maisons de Tourisme ainsi que les syndicats d’initiative des différentes localités concernées assureront un relais efficace pour conseiller au mieux touristes et promeneurs sur les itinéraires.

René COLLIN a également reçu de nouvelles informations du Réseau de Surveillance Sanitaire de la Faune Sauvage en Wallonie sur l’état des lieux des analyses effectuées dans le cadre de la gestion de la peste porcine africaine.

A ce jour, 2.149 sangliers ont été prélevés. 719 carcasses se sont révélées viropositives.

 

Page 2 of 3

Ville d'Aubange 2020