Voiries communales et SPW, le pourquoi du comment

Vous êtes nombreux à proposer à la Ville d’Aubange des améliorations en termes de mobilité sur les voiries communales (exemple : rue de Longeau).

Dans ce cas, la Commune est le gestionnaire de la voirie. Toutefois, pour une série de point, l’aval du SPW et en particulier de la Direction de la Sécurité Routière et de la Réglementation, est nécessaire.

En effet, la mise en place d’une réglementation spécifique, par exemple le placement d’un panneau de signalisation, renvoie au Code de la Route. Aussi la Direction de la Sécurité Routière et de la réglementation veille à ce que les panneaux routiers soient conformes et identiques dans l’entièreté de la Wallonie. Pour cette raison, il est possible, qu’une demande d’un citoyen se voit obtenir un aval négatif du SPW bien que sa demande se situe sur une voirie communale.

Le SPW agit en fait en tant que garant de la cohérence nationale au vu de la réglementation, même si le gestionnaire est une autorité communale ou intercommunale.

Il en va de même pour les passages piétons qui sont également régis par le Code de la Route, l’aval du SPW est nécessaire.

Le stationnement ne nécessite l’aval du SPW que dans le cadre du placement de panneaux. Par exemple l’interdiction de stationnement ou la mise en place d’une place réservée aux personnes à mobilité réduite.

Enfin, l’installation d’un miroir ne nécessite pas la mise en place d’un panneau de signalisation, ni d’un marquage au sol renvoyant au Code de la Route. Dans ce cas, aucun aval du SPW n’est nécessaire pour ce type d’aménagement.

Et dans le cas d’une route régionale ou nationale, consultez notre précédent article sur le sujet : https://www.aubange.be/press/2019/03/05/un-probleme-sur-la-voie-publique-qui-est-competent/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *