La collecte des déchets

Fini le duobac, place au « sac + sac ». Pourquoi cette décision ?

En mai 2019, le Conseil communal a adopté le système « sac + sac » pour la collecte séparée des
déchets organiques et résiduels. Dès janvier 2020, vos déchets devront donc obligatoirement être conditionnés dans les sacs réglementaires. Voici pourquoi.

1. Pour l’environnement

Il faut le reconnaître, en matière de tri des déchets, la Ville d’Aubange fait partie des mauvais élèves. En 2018, seuls 4 duobacs sur 10 étaient bien triés. Résultat, des bouteilles et sacs en plastique, des canettes et autres emballages se retrouvent dans les installations de compostage au lieu d’être amenés au recyparc. En effet, ces éléments polluent la « partie verte » et empêchent le recyclage et la valorisation des déchets organiques au centre de tri. Malheureusement, ni la sensibilisation ni les contrôles n’ont amélioré la qualité du tri de nos déchets. La commune a donc pris une décision importante : adopter un outil de collecte plus facile à gérer en zone urbaine, à savoir le système « sac + sac », et renforcer la sensibilisation et les contrôles. Ces derniers seront facilités puisque les sacs sont transparents.

2. Pour notre cadre de vie

Pour certaines personnes vivant en appartement ou en maison mitoyenne, il n’est pas possible de rentrer le duobac. Les duobacs encombrent alors en permanence les trottoirs. Avec les sacs, nous améliorerons le cadre de vie. En effet, les sacs, plus facilement manipulables, pourront être mieux stockés et ils seront déposés en bord de route uniquement la veille du jour de la collecte. Tout bénéfice pour la sécurité et l’hygiène de nos rues.

Ensemble nous pouvons y arriver

Cette décision a été prise à l’unanimité par le Collège et la majorité du Conseil communal pour le bien de notre Commune et de l’environnement. Nous espérons que, passées les craintes du changement, vous comprendrez et soutiendrez notre action pour que les déchets diminuent et que le tri et le recyclage s’améliorent !

D’autres infos suivront. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter : La Commune : +32 63 38 12 57 | secretariat@aubange.be
IDELUX : M. BASTOGNE | +32 63 42 00 46 | stephane. bastogne@idelux.be

FAQ – Questions/réponses : Sac + sac

Combien cela va coûter aux citoyens ?
Le coût global de la collecte des immondices devrait baisser puisque la vidange dans le véhicule de collecte ne sera plus facturée à la Commune (0,47€/pesé – soit 110. 000 €/an). La Commune s’engage à répercuter cette baisse des frais sur les citoyens via notamment une diminution de la taxe et des sacs offerts. De plus, actuellement, le nombre de ramassages est forfaitairement limité selon la composition des ménages (ex : 30 passages par an pour un ménage de deux personnes). En cas de dépassement du nombre de passages autorisés, le citoyen paie aujourd’hui une surtaxe. Avec la collecte par sacs, cette limite disparaît (1 passage par semaine mais sans limite du nombre de semaines).

Quel impact pour l’environnement ? L’utilisation de sacs en plastique n’est-elle pas plus polluante ?
Les futurs sacs de collecte seront composés de nombreuses matières déjà recyclées. Aujourd’hui, de nombreux sacs plastiques non recyclables polluent les duo-bacs. Ils sont parfois même déposés dans la partie verte du conteneur, partie réservée aux déchets organiques. Ce mauvais tri empêche le recyclage des déchets verts au centre de tri. La matière étant contaminée elle ne pourra donc pas être valorisée comme compost en agriculture. Avec les sacs, le tri sera meilleur puisque les sacs sont directement visibles par le service de collecte. En cas de non-respect, les amendes administratives seront appliquées.

Faudra-t-il plus de place pour stocker les déchets ?
L’espace nécessaire au stockage des déchets ne sera pas plus important qu’avec les duo-bacs. Au contraire, les sacs sont plus petits et sont aisément manipulables. La place pour entreposer les duo-bacs dans certains immeubles manque actuellement. Avec les sacs, il en sera fini des duo-bacs ventouses qui restent sur les trottoirs quotidiennement. Cela contribuera certainement à une meilleure qualité de vie des citoyens et un aspect plus agréable de nos rues.

Quid des sacs éventrés, déchirés, par les animaux ?
Rien n’empêche les citoyens de placer les sacs dans des boxes grillagés ou dans d’autres récipients tels que des poubelles ou des bacs, et ce, pour empêcher leur dégradation avant la collecte. Nous rappelons également que les sacs, comme les duo-bacs, ne peuvent être sortis avant 20h la veille de la collecte.

4 réflexions sur “La collecte des déchets

  1. Philippe F dit :

    Dans la mesure où une quantité assez importante de concitoyens recycle eux même leurs déchets verts, ne pouvez vous pas imaginer récompenser ces derniers en ne leur imposant pas les sacs y-dediés et donc les remplacer par des sacs à ordures ménagères.
    Je vous parle de cela, je suis habitant à Etalle et vous ne pouvez pas imaginer le nombre de rouleaux de sacs déchets verts que j’accumule depuis quelques années… Je suis aussi propriétaire de ma maison à Aubange et me sens concerné par ce changement.

  2. Olivier dit :

    Rien n’empêche les citoyens de placer les sacs dans des boxes grillagés ou dans d’autres récipients tels que des poubelles ou des bacs, et ce, pour empêcher leur dégradation avant la collecte.
    Donc la commune impose les sacs aux citoyens, et c’est à eux de se débrouiller pour mettre des bacs pour y déposer les sac ? Et puis quoi encore, a vous de nous les fournir !

    “30 passages par an pour un ménage de deux personnes). En cas de dépassement du nombre de passages autorisés, le citoyen paie aujourd’hui une surtaxe. Avec la collecte par sacs, cette limite disparaît (1 passage par semaine mais sans limite du nombre de semaines).”
    Mais un coût supplémentaire pour les citoyens qui devra acheter les sacs. Faut tout dire !

    Bravo pour vos photomontages des duobacs. Je ne penses pas que le citoyen mets aussi bien les déchets dans son bac.

    Si vous aviez activé la collecte au poids dès le départ on en serait pas là ! C’est juste de l’incompétence dans la gestion des déchets de votre part !

  3. Gilles dit :

    Bon on laisse des commentaires mais personne n’y réponds. Mais j’en laisse un quand même.

    A Thionville ils ont maintenant un bac pour les déchets dits résiduels. Ils ont à côté des sacs pour tout ce qui est bouteilles, papiers, cartons, etc… Du coup les gens ne mettent pas ces canettes, etc dans leur bac mais dans les sacs. Mais ici on ne ramasse pas ou alors toutes les semaines de 4 jeudi.

    Nous on doit tout trier de A à Z, on doit se farcir les parcs à conteneurs sales et infestés de guèpes en été. Et maintenant on va encore être emm… par des sacs bios éventrés sur le trottoir par des chats. Je vous garantis que je balaierai sur la route mais ne ramasserai pas.

    En Belgique on paie des impôts élevés pour de moins en moins de service public. Bientôt on devra apporter nos déchets ménagers au parc à conteneurs tout en continuant à payer.

  4. M. Hubert dit :

    Puisque, je cite: “Rien n’empêche les citoyens de placer les sacs dans des boxes grillagés ou dans d’autres récipients tels que des poubelles ou des bacs (…)”, alors cela revient à dire: “Mettez vos sacs dans votre duo-bac!”
    Du coup, cela ne changera rien si ce n’est que cette fois-ci nous devrons payer des sacs en plastique à mettre en plus dans nos duo-bacs.
    Où est l’avantage financier ici?
    Où est la réduction de la pollution plastique?
    Encore une fois, j’ai envie de dire que les bons élèves seront punis à cause de cancres qu’on n’ose pas verbaliser pour je ne sais quelle raison spécieuse! 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *