Première vision urbanistique de la Plaine du Brull

Les auteurs de projet de la rénovation urbaine, les trois bureaux d’architectes désignés pour concevoir les aménagements (Agua, A.3 et Alinea Ter), ont rendu leurs premières esquisses pour la Place du Brüll et le futur Centre d’Athus. 

Les prémices

La vision urbanistique englobe diverses fiches-projet de la rénovation urbaine :

  • La fiche n°3 : périmètre compris entre la rive ouest de la Messancy (plaine du Brüll) et la rue Floréal – communément appelé “ancien parc à sangliers”;
  • La fiche n° 7 : rive gauche de la Messancy – la plaine du Brüll;
  • La fiche n°10 : ensemble de bâtiments se situant entre la rue de Rodange et la rue des Jardins – en face de la plaine du Brüll;
  • Une partie de la fiche n°6 : la coulée verte et bleue, le long des cours d’eau.

Cet espace a été identifié comme étant l’endroit idéal pour construire un centre-ville, actuellement manquant à Athus.

L’objectif de la mission confiée aux architectes était donc l’aménagement du quartier et l’intégration d’un équipement public, un bâtiment à vocation culturelle. Ce dernier pourrait, tel qu’imaginé initialement, abriter en son sein, au cœur d’Athus, le Centre Culturel ainsi que les musées et diverses activités (théâtre, cours de musiques, etc.). Un véritable pôle culturel, moderne et multifonctionnel !

Précisons tout de même que la réalisation du projet est conditionnée à l’obtention de subsides européens.

Les premières esquisses

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, deux scénarios ont été envisagés par les urbanistes quant à l’implantation de la structure culturelle :

  • Dans la première vision, le pôle culturel serait construit à la rue de Rodange, en lieu et place des bâtiments actuellement à l’abandon, dont deux sont propriétés communales et le dernier en cours d’acquisition. Nous parlons des 16, 18 et 20-22 rue de Rodange (ancien 1,2,3 – café Roma – ancien Auto Tuning) ;
  • Dans la seconde version, le bâtiment public est dessiné sur la plaine du Brüll, au nord.

Des bâtiments, commerces et logements sont placés sur la plaine afin de refermer les espaces, occulter les cours et jardins des habitations existantes. Leur disposition crée un lieu convivial au centre. De plus, une passerelle est projetée afin de rejoindre la rue Floréal et un nouvel axe est mis en place entre la rue de Rodange et la rue de Jardins, reliant ainsi le futur centre-ville et la zone commerciale des Acacias.

Et ensuite ?

Ces propositions représentent une première base de travail. Elles ne constituent pas le projet final et seront sujettes à modifications en fonction notamment des avis des citoyens. En effet, les idées récoltées lors des ateliers participatifs et sur Fluicity pourront améliorer le projet.

Nous vous rappelons donc l’invitation à l’atelier participatif du 28 janvier 2020 (infos ici) ainsi que la possibilité offerte aux citoyens de partager leurs idées sur l’urbanisation du site par le biais de la plateforme citoyenne Fluicity (c’est par ici). 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *