Une enquête de mobilité scolaire a révélé certains points importants : en moyenne 63 % des enfants qui doivent se rendre à l’école viennent en voiture. Pour certains établissements le pourcentage varie entre 70 % et 95 %. Des chiffres importants qui expliquent des problèmes majeurs…

Comme parent qui doit déposer son enfant à l’école mais qui par manque de places de parking ou de temps, vous vous mettez en double file devant l’école. Cependant cette action est, selon le code de la route, une entrave qui encourt de réels problèmes majeurs pour vous et les autres automobilistes.

Premièrement, qu’est-ce que le stationnement en double file ?

On parle de stationnement en double file lorsqu’un véhicule se gare en dehors d’un emplacement réservé au stationnement, car celui-ci est déjà occupé par un autre véhicule.

Deuxièmement, ce n’est pas si anodin!

Garer son véhicule en double file semble devenir monnaie courante. Pourtant ce phénomène est loin d’être anodin. En effet, cette pratique ne dérange pas seulement les autres usagers de la route mais les met également en danger.

Les conséquences

Le temps d’attente dans la circulation se voit doublé par la présence de véhicules garés en double file. Sur une route pourvue de feux de signalisation on se voit souvent obligé de devoir attendre deux fois devant le feu soit en moyenne 60 secondes et non une seule fois et donc une perte de plus de 30 secondes par voiture.

La sécurité routière est également fortement entravée par cette pratique. Afin d’éviter les véhicules garés en double file, les autres usagers de la route sont notamment obligés de manœuvrer pour changer de bande. Certains n’hésitent pas à emprunter les passages réservés aux bus ou encore les pistes cyclables mettant ainsi la sécurité des cyclistes en péril.

Le stationnement en double file a aussi un impact sur la sécurité des piétons. En effet, un véhicule garé en double file réduit presque de moitié le champ de vision d’un piéton s’apprêtant à traverser. Celui-ci doit s’avancer pour mieux voir et devient donc très exposé. De plus, le conducteur d’une voiture qui surgit ne le verra qu’au dernier moment.

Un véhicule garé en double file représente également un risque pour son conducteur et ses passagers. En effet, obligés de circuler sur la voie publique pour sortir du véhicule, leurs chances d’être renversés augmentent considérablement, surtout si c’est un enfant ! Sortant de la voiture, il voit ses amis au loin et par manque de vigilance risque le drame…

Voici un exemple :

La voiture mauve se gare en double file pour laisser sortir son enfant pour rejoindre l’école à gauche.

Premier accident possible :

La voiture bleue derrière veut dépasser. L’enfant sortant de la voiture mauve risque donc un grave danger en traversant !

Deuxième accident possible :

La voiture bleue venant en face de la mauve par inadvertance ne s’arrête pas face à l’enfant qui sort de la voiture bleue…

Dans les deux cas le drame est inévitable !

Finalement, que dit le code de la route ?

Le stationnement en double file est interdit par l’article 23 du code de la route. Il est considéré comme une infraction de premier degré s’accompagnant d’une amende de 58€. Si l’espace restant sur la chaussée est inférieur à 3 mètres, ou si le stationnement est considéré comme ‘une entrave à la fluidité du trafic’, cette amende peut s’élever jusqu’à 116€, correspondant à une infraction du deuxième degré.

Solutions

Marre de chercher une place ? Le stationnement en double file n’est pas une option ! Des alternatives existent. Ne négligez pas les parkings alentours, ne préférez-vous faire 200m en plus pour déposer en sécurité vos enfants ? Pensez à la marche (certaines écoles organisent des pédibus) ou au vélo pour les courtes distances et combinez avec les transports en commun pour les trajets plus longs si possible.

Les passages piétons… les grands oubliés de la route

Un sujet affolant mérite également une attention particulière : les passages piétons aux abords des écoles. Certains parents ne se gênent pas de se mettre à l’arrêt ou stationner sur un passage piétons… Ceci est formellement INTERDIT !

Selon le Code la route, Article 24. Il est interdit de mettre un véhicule à l’arrêt ou en stationnement à tout endroit où il est manifestement susceptible de constituer un danger pour les autres usagers de la route ou de les gêner sans nécessité, notamment: 4° sur les passages pour piétons, sur les passages pour cyclistes et conducteurs de cyclomoteurs à deux roues et sur la chaussée à moins de 5 mètres en deçà de ces passages.

Les risques pour les piétons sont énormes car ils doivent se déplacer, par conséquent, sur la route en mettant en danger leur vie. Mieux vaut trouver une autre place que de risquer la vie des piétons. Par ailleurs vous recevrez une amende allant de 160 euros à 2000 euros… A bon entendeur.