L'actualité de l'Administration Communale d'Aubange

Catégorie : horsterritoire Page 1 of 13

Prévention fortes chaleurs /!\

Avertissement “Forte chaleur et pics d’ozone”

Prévisions de température :

L’IRM prévoit, à partir de mercredi, un temps de plus en plus chaud avec une importante augmentation des températures. Jeudi, la température à Uccle devrait atteindre 32°C. Les journées suivantes devraient également être très chaudes avec des températures maximales supérieures à 30°C. L’indicateur de température qui est utilisé dans le cadre du plan Forte chaleur et pics d’ozone est dépassé. Selon les prévisions de l’IRM, la somme des différences entre les températures maximales pour les 5 jours à venir et le seuil de 25°C est supérieure à 17°C.

Observations et prévisions ozone :

Pour les deux prochains jours on ne prévoit pas de dépassement du seuil d’information européen pour l’ozone. Par la suite, les conditions météorologiques, températures élevées et ensoleillement important, combinées à la pollution de l’air, entraineront une augmentation des concentrations d’ozone. Actuellement, il est difficile d’évaluer précisément cette augmentation ou de prévoir si les seuils d’information EU, 180 μg/m³ sera dépassé ou non.

Les recommandations suivantes sont applicables à toute la population et, en particulier aux personnes fragilisées :

  • boire plus que d’habitude, de préférence de l’eau ;
  • éviter les boissons alcoolisées et les boissons fortement sucrées ;
  • prendre soin des bébés, des jeunes enfants et des personnes nécessitant des soins, en les hydratant suffisamment ;
  • rester à l’intérieur, spécialement pour les personnes souffrant de problèmes respiratoires ou cardiovasculaires ;
  • rester dans des endroits frais et se rafraîchir régulièrement ;
  • rester au calme et éviter les activités physiques importantes ;
  • se protéger du soleil en utilisant une protection solaire et en mettant un chapeau ;
  • fermer les volets et les rideaux durant la journée et aérer l’habitat durant la nuit ;
  • en cas de coup de chaleur ou de fatigue, de problème respiratoire, contactez un médecin.

 

Tous les détails figurent ici

Nous vous invitons également à prendre en compte les recommandations émises dans la circulaire « canicule et Covid-19 » publiée le 29 juin 2020.

Avis aux riverains d’un cours d’eau

Vous occupez un terrain en bordure de cours d’eau ou êtes propriétaire d’un étang alimenté par un ruisseau et vous envisagez de réaliser des travaux ? Que faut-il savoir ?

Tout d’abord, rappelons que les cours d’eau en Wallonie sont répartis en différentes catégories :

  1. Les voies hydrauliques gérées par le Service Public de Wallonie (SPW-Mobilité et Infrastructures),
  2. Les cours d’eau non navigables :
  • Classés :
  • de 1ère catégorie sont gérés par le SPW-DGO3-DCENN,
  • de 2ème catégorie sont gérés par la Province,
  • de 3ème catégorie sont gérés par la Commune.
  • Non-classés : sauf convention ou acte contraire, l’entretien d’un ruisseau non classé incombe, selon le Code civil (articles 640 et suivants), au propriétaire du fonds sur lequel il s’écoule. Si celui-ci est mitoyen entre deux propriétés, l’entretien incombe pour moitié à chaque riverain. En règle général, tout ce qui n’est pas classé est considéré comme non classé (source, ruisselet,…).

Pour savoir à quelle catégorie appartient le cours d’eau qui vous concerne, vous pouvez : contacter votre administration provinciale, communale ou le Contrat de Rivière, consulter le site : http://geoportail.wallonie.be/walonmap

Quels que soient les travaux que vous souhaitez entreprendre, contactez préalablement :

  • Pour les cours d’eau non navigables de 3ème catégorie : votre administration communale.
  • Pour les cours d’eau non navigables de 2ème : les Services Provinciaux Techniques, service cours d’eau : 063/21.27.59 ou spt.voiries@province.luxembourg.be
  • Pour les cours d’eau de 1ère catégorie : la Direction des Cours d’Eau Non Navigables (SPW-DGO3-DCENN) : 084/37.43.38
  • Pour les voies hydrauliques : le Département des Voies Hydrauliques du SPW-Mobilité et Infrastructures : 082/22.59.70

Quelques règles de base à savoir :

  • Toute modification du relief du sol ainsi que toute construction (pont, passerelle, étang…) nécessitent un permis d’urbanisme.
  • Une autorisation domaniale est également nécessaire pour tous travaux tels qu’approfondissement, élargissement, rectification et généralement toutes modification sous, dans ou au-dessus du lit mineur du cours d’eau non navigable ou des ouvrages y établis. Cette autorisation domaniale est délivrée par le SPW pour les cours d’eau de 1ère catégorie, la Province pour les cours d’eau de 2ème catégorie et la Commune pour les cours d’eau de 3ème catégorie.
  • Les travaux d’entretien et de petite réparation (Définition à l’article D.37 du Code de l’Eau) aux cours d’eau non-navigables sont exécutés par les gestionnaires.
  • Il est interdit d’obstruer un cours d’eau ou d’y introduire à moins de 6 mètres de la crête de berge des objets ou matières pouvant être entrainés par les flots et entraver le libre écoulement des eaux, dégrader ou détruire le cours d’eau ou porter atteinte à la libre circulation des poissons.
  • En tant que riverain ou propriétaire d’ouvrage sur un cours d’eau non navigable, vous devez :
    • Livrer passage aux agents de l’administration, aux ouvriers, aux engins nécessaires pour l’exécution des travaux et aux autres personnes chargées de l’exécution de travaux ou d’études.
    • Laisser déposer sur votre propriété, sur une bande de 6 mètres, à compter de la crête de berge, les matières enlevées du lit du cours d’eau, ainsi que les matériaux, l’outillage et les engins nécessaires pour l’exécution des travaux.
    • Entretenir et réparer votre ouvrage.
  • Il est interdit d’endommager, de dégrader ou d’affaiblir le lit mineur, en ce compris les berges, ou les digues d’un cours d’eau.
  • Il est interdit de déposer les tontes de pelouse, tailles de haies et autres déchets organiques sur les berges des cours d’eau ou à moins de 6 mètres de la crête de berge.
  • A cela, il faut ajouter les prescriptions spécifiques d’autres réglementations : pratiques agricoles le long des cours d’eau, distances de plantations, prescriptions Natura 2000, déchets, traçabilité des terres, qualité des eaux de surface, …

Pour tout complément d’information, n’hésitez pas à prendre contact avec votre commune, le Contrat de Rivière ou le gestionnaire du cours d’eau.
Lien utile : nouveau cadre juridique : https://www.wallonie.be/fr/actualites/cours-deau-non-navigables-vers-une-gestion-plus-durable

Télé-Accueil Luxembourg

Depuis plus de quarante ans, le centre de Télé-Accueil Luxembourg, service d’aide par téléphone, est à l’écoute des habitants de notre province. Accessible 24h/24 via son numéro gratuit 107, l’ASBL reçoit chaque jour, dans l’anonymat, une trentaine d’appels de personnes en difficulté.

Lors de ces appels, les thèmes abordés sont très variés mais certains sujets sont plus fréquemment évoqués que d’autres comme la solitude, les problèmes relationnels, les difficultés psychologiques ou encore la santé physique. Les problèmes sociaux et matériels, les idées suicidaires, les situations de violence ou encore les problèmes liés à l’alcool font également partie des appels reçus à Télé-Accueil mais restent moins fréquents.

Finalement, quelle que soit la difficulté abordée, il s’agit toujours, au bout du fil, de personnes traversant une souffrance. En effet, il n’existe pas de « simples » discussions à Télé-accueil, l’expérience nous montre que derrière chaque appel se cachent bien souvent un vécu difficile et/ou des émotions plus ou moins fortes voire désagréables. Partant de ce principe, ce qui peut sembler être une banalité pour l’un est en réalité chargé d’émotions pour un autre. Chaque prise de parole est donc porteuse de quelque chose qui pourra, suivant le contexte de l’appel, être ou non abordé. Les écoutants tentent en effet de rester attentifs aux différents signes perceptibles dans l’échange et essaient, autant que possible, d’aider les personnes à aborder ce qui ne parvient pas toujours à s’exprimer d’emblée.

Autrement dit, la mission de Télé-Accueil est d’offrir à chacun un espace de parole et d’écoute confidentiel dans lequel la personne se sent suffisamment en confiance pour pouvoir parler librement de ses difficultés. Pour qu’une telle parole puisse se libérer, il est indispensable que chacun se sente accepté et reconnu dans ses préoccupations. Une attitude d’écoute particulière est par conséquent nécessaire : la bienveillance, l’empathie et le non-jugement mis en œuvre par les écoutants bénévoles, constituent les ingrédients de base d’une relation de confiance.

L’objectif de Télé-Accueil n’est donc pas de fournir des conseils ou des solutions. La philosophie de l’ASBL se trouve ailleurs : l’appelant est considéré comme une personne capable, possédant des ressources. Dés lors, la mission de Télé-Accueil consiste plutôt à aider la personne à explorer et éclaircir les difficultés qu’elle vit afin de lui faire prendre conscience de ses ressources personnelles et de les faire émerger. Si besoin est, cette approche n’exclut cependant pas une orientation des personnes vers des services plus spécifiques.

Devenir bénévole écoutant à Télé-Accueil ne s’improvise donc pas. Il est essentiel que les candidats puissent être formés aux principes de l’écoute active et aux notions de communication interpersonnelle avant de devenir bénévoles. C’est pourquoi l’ASBL organise régulièrement des sessions de formation à destination des candidats. Cette formation initiale est toujours complétée par un accompagnement assuré par des psychologues tout au long de l’engagement (sous forme de supervision de groupe mensuelle).

Afin de renforcer son équipe et continuer à mener à bien sa mission, Télé-Accueil est régulièrement à la recherche de nouveaux bénévoles. Cette activité, qui ne nécessite aucun prérequis particulier, est ouverte à toute personne sensible aux relations humaines et animée par le désir d’aider l’autre en souffrance. L’engagement en tant que bénévole nécessite néanmoins une disponibilité de 18 heures par mois ainsi qu’une certaine flexibilité horaire.

Si vous êtes intéressés par ce projet, que vous souhaitez nous rejoindre et avoir des informations sur la prochaine session de formation, n’hésitez pas à nous contacter au 063/23 40 76, à visiter notre site internet ou à nous envoyer un mail à tele-accueil-luxembourg@skynet.be.

Port du masque obligatoire dans certains lieux

⚠️ Attention, à partir de ce samedi 11 juillet 2020, le port du masque devient OBLIGATOIRE dans les lieux suivants :
  • les magasins et les centres commerciaux
  • les cinémas
  • les salles de spectacle ou de conférence
  • les auditoires
  • les lieux de culte
  • les musées
  • les bibliothèques.

Arrêté de police relatif aux membres des mouvements de jeunesse

Le Gouverneur de la province de Luxembourg,

[…]

Arrête

Article 1er. Sur l’ensemble du territoire, il est interdit aux membres des mouvements de jeunesse de participer, dans le cadre des camps d’été, à des randonnées de plusieurs jours en groupe ou de manière individuelle.

Article 2. Sur l’ensemble du territoire, il est interdit aux membres de mouvements de jeunesse de passer la nuit en dehors de l’infrastructure du camp.

Article 3. Sur l’ensemble du territoire, il est interdit aux membres de mouvements de jeunesse de réaliser du porte-à-porte.

Article 4. Les autorités communales et les autorités de police administrative sont chargées de l’exécution du présent arrêté.

Article 5. Le présent arrêté entre en vigueur le 1er juillet 2020 jusqu’au 31 août 2020.

Lire l’entièreté de l’arrêté de police

Rétablissement après coupure de votre compteur à budget  

Si vous avez bénéficié de la PÉRIODE DE NON COUPURE PENDANT LE CONFINEMENT et que vous ne vous êtes pas rendu dans un point de rechargement avant le 3 juillet à 23h, votre compteur a été coupé. Pour rétablir la situation et bénéficier d’énergie, vous devez VOUS RENDRE DANS UN BUREAU D’ACCUEIL ORES afin de RECEVOIR UNE CARTE DE DÉPANNAGE pour relancer votre compteur.

1. Munissez-vous de votre carte de rechargement et rendez-vous dans un bureau d’accueil ORES afin de recevoir votre carte de dépannage.
2. Passez la carte de dépannage dans votre compteur. Votre compteur se relance et vous avez de l’énergie durant 10 jours maximum.
3. Passez le plus rapidement possible votre carte de rechargement habituelle dans votre compteur et assurez-vous que le code 9 s’affiche sur la droite de l’écran. Ensuite, présentez-vous dans un point de rechargement afin d’y passer votre carte. ATTENTION, vous ne devez pas mettre d’argent sur celle-ci. Si vous n’avez pas effectué cette démarche après 10 jours, votre compteur sera de nouveau coupé.

Pour bénéficier de l’aide COVID-19, recommencez l’opération compteur-borne-compteur. Vous avez jusqu’au 30 octobre pour bénéficier des 100 € pour l’électricité et des 75 € pour le gaz.

Retrouvez la liste des bureaux d’accueil ORES et leurs horaires habituels sur www.ores.be/cab.
HORAIRE D’OUVERTURE SPÉCIAL le samedi 4 juillet de 8h à 16h et le dimanche 5 de 9h à 12h (à l’exception du bureau d’accueil de Perwez)

ARLON
Av. Patton, 237
Du lundi au vendredi de 08:00 à 12:00 et de 13:00 à 15:30

Déclarez votre remorque en ligne


Vous utilisez une petite remorque ? Sachez qu’il est désormais possible de la déclarer en ligne.

Indépendamment de la crise sanitaire qui touche actuellement notre pays, le SPW Fiscalité poursuit ses missions de service public tout en veillant à offrir à ses usagers un service de qualité.

Dans ce cadre, comme chaque année, le SPW lance sa campagne de communication « petite remorque ». Celle-ci a pour objectif d’informer les contribuables wallons de l’obligation de déclarer l’utilisation d’une petite remorque ou de révoquer sa déclaration le cas échéant. Sont considérées comme « petite remorque », les remorques d’une masse maximale autorisée de maximum 750 kg.
>>> Infos et explications

Une nouveauté cette année ! Depuis le 19 mai 2020, un nouveau formulaire est disponible sur la plateforme Mon Espace pour réaliser cette démarche.

Ce qui change par rapport à l’ancien formulaire :

  • une connexion sécurisée via des outils modernes (carte d’identité électronique, It’s me, sms) ;
  • un pré-remplissage des données connues de l’administration ;
  • un suivi plus rapide de votre déclaration ;
  • un enregistrement de votre démarche dans « vos dossiers ».

En résumé, Mon Espace c’est davantage de sécurité, de simplicité et de rapidité !

Pour plus de renseignement, téléchargez la brochure “petite remorque”

IDELUX – Économiser l’eau en 10 conseils


Chaque Belge consomme en moyenne environ 100 litres d’eau par jour. En été, cette consommation est légèrement plus élevée. Nous avons tendance à nous doucher davantage, à remplir la piscine et à arroser les plantes plus qu’il ne le faut.

Éviter de gaspiller l’eau est bénéfique à la fois pour notre porte-monnaie et pour l’environnement.

Voici 10 conseils à mettre facilement en pratique :

  1. Récupérez l’eau de pluie. Un tonneau pour l’eau de pluie est relativement bon marché à l’achat et vous permet d’arroser votre jardin ou de laver votre voiture à moindre coût. Une autre solution est le placement d’une citerne d’eau de pluie. En Belgique, où les averses sont fréquentes, un tel dispositif permet de récupérer de grandes quantités d’eau pour divers usages tels les toilettes, le jardin…
  2. Fermez le robinet lorsque vous vous brossez les dents, nettoyez les mains, rasez…
  3. Installez des pommeaux de douche écologiques et placez des économiseurs d’eau sur vos robinets.
  4. Installez une chasse d’eau à double débit.
  5. Optez pour une douche (en moyenne 60 litres) plutôt qu’un bain (en moyenne 200 litres).
  6. Ne faites tourner votre lave-vaisselle que lorsqu’il est bien plein.
  7. Faites la chasse aux fuites d’eau.
  8. Si vous devez remplacer votre machine à laver ou votre lave-vaisselle, optez pour ceux dont la consommation d’eau est la plus faible.
  9. Récupérez vos eaux de cuisson… L’eau chaude est un bon désherbant.
  10. Arrosez votre jardin le soir pour réduire les pertes dues à l’évaporation.

>>>  Plus d’infos

IDELUX – La centrale d’achats Smart facilite la vie des citoyens.

L’une des missions d’IDELUX Projets publics est d’accompagner les villes et communes de la province de Luxembourg dans leurs projets Smart. Pour faciliter l’accès des pouvoirs publics aux solutions numériques, l’Intercommunale a lancé en janvier 2019 une centrale d’achats Smart City. Une seconde centrale d’achats verra bientôt le jour avec de nouvelles solutions suite à un questionnaire envoyé aux 44 communes de la province pour identifier leurs besoins.

À ce jour, plus de la moitié des communes de la province ont adhéré à la centrale d’achats Smart. Celle-ci offre un panel de 10 solutions identifiées à partir des besoins communaux :

  • e-guichet (commande, paiement, signature et réception de documents en ligne) ;
  • solution permettant la gestion et la centralisation des interventions du Service Travaux ;
  • solution de demande d’occupation de l’espace public (en cas de déménagement, brocante…) ;
  • plateforme de participation citoyenne ;
  • application mobile communale pour communiquer vers la population et présenter les services sur le territoire communal ;
  • plateforme de paiement en ligne dans le contexte éducatif (repas, excursions, bibliothèques…) ;
  • capteurs de qualité d’air, CO², température, humidité pour les bâtiments communaux ;
  • solution de monitoring énergétique (eau, gaz, électricité, mazout) des bâtiments communaux ;
  • solution de gestion de projets communaux nécessitant la coordination entre services ;
  • outil de gestion de la relation citoyenne (réservation de salles, terrains de sport…) et site web.

En mettant en place ces solutions numériques, votre commune vous facilite la vie, vous fait davantage participer à la vie communale et améliore l’efficacité de ses services pour mieux vous servir.

>>>  Plus d’infos

https://www.idelux.be/fr/succes-pour-la-centrale-d-achats-smart-city.html?IDC=2513&IDD=53341

Page 1 of 13

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén