Nouveau site web pour le Service Fédéral des Pensions

Le Service Fédéral des Pensions vient de fêter sa 3e bougie. A cette occasion, leur site web a été entièrement revu : www.servicepensions.fgov.be

Voici quelques nouvelles fonctionnalités via mypension.be :
  • Simulation de l’impact du rachat des années d’études : Désormais accessible à tous, cet outil permet non seulement de choisir la date à laquelle vous, en tant que futur pensionné, souhaitez arrêter de travailler mais aussi indiquer votre rachat éventuel d’années d’études.
  • Aperçu de toutes les pensions payées par le Service Pensions  : Toutes les pensions payées sont aussi consultable en ligne. Auparavant, seules les pensions de salariés et d’indépendant l’étaient.
Une question sur votre pension ?
  • Formulaire de contact du SFP
  • Appelez le numéro gratuit 1765 (ou +32 78 15 1765 depuis l’étranger) – de 8h30 à 12h et de 13h à 16h. Gardez votre numéro du Registre national sous la main !
  • Trouvez un Point Pension près de chez vous.
    Pour Aubange, il s’agit du Point Pension d’Arlon
    Rue des Déportés, 50 à 6700 Arlon
    Voir les horaires ici.

A noter que dorénavant, uniquement les adresses e-mail se terminant par @sfpd.fgov.be fonctionneront.

Télé-Accueil cherche bénévoles

Télé-Accueil, service d’aide par téléphone, recherche des écoutants bénévoles pour renforcer son équipe.

La mission de l’association est de proposer accueil et écoute à toute personne souhaitant parler de ses difficultés qu’elles soient d’ordre moral, social ou psychologique.

Pour y parvenir, le service collabore avec des volontaires formés et encadrés par des psychologues.

En 2018, les écoutants ont décroché plus de 13 000 appels, soit une moyenne de 35 appels quotidiens. Les difficultés abordées lors de ces communications sont assez variées. On relève toutefois quatre thématiques principales qui sont : les difficultés relationnelles, les souffrances psychologiques (dépression, angoisses,…), les situations de solitude et de santé physique.

Bien qu’elle ne soit pas évoquée comme telle lors des échanges, la solitude imprègne une large part des appels. En effet, il apparaît que plus de 60% des appelants déclarent vivre seuls. Dans ce contexte, composer le numéro 107 pour joindre Télé-Accueil par exemple, devient un enjeu vital pour certains d’eux. Les occasions de parler peuvent effectivement être relativement réduites et l’échange par téléphone constitue dès lors un des rares contacts humains de leur journée.

Par leur présence et leur écoute, les écoutants bénévoles préservent donc un minimum de lien social pour certains, ce qui n’est évidemment pas anodin.

S’engager à Télé-Accueil, c’est par conséquent offrir aux appelants un espace où la parole de chacun peut être entendue, c’est aussi croire en la valeur de l’écoute et du soutien moral ou psychologique qui en résulte.

Actuellement, Télé-Accueil Luxembourg recherche une dizaine d’écoutants bénévoles afin de renforcer son équipe. Si vous êtes intéressés et que vous disposez de 18 heures par mois pour assurer les permanences de la ligne d’écoute, n’hésitez pas à contacter le secrétariat soit par téléphone au 063/23 40 76 soit par email : tele-accueil-luxembourg@skynet.be

Site internet : www.tele-accueil-luxembourg.be

Les vrais amis disent : Pas en état, tu conduis pas !

En Wallonie, 36% des accidents mortels ont lieu le week-end. Les nuits de week-end en particulier, 1 conducteur sur 2 testé à la suite d’un accident corporel est positif à l’alcool. Par ailleurs, 3 conducteurs sur 4 sous l’influence de drogue (le plus souvent du cannabis) avouent consommer simultanément de l’alcool. Un résultat inquiétant quand on sait que la combinaison alcool/drogues augmente le risque d’accident grave ou mortel de manière exponentielle (jusqu’à 200 x).

Même si le fait de prendre le volant sans savoir si son alcoolémie ne dépasse pas la limite légale est jugé inacceptable par la grande majorité d’entre nous, certains n’osent  pas faire de remarque à leurs proches ou à leurs amis tant que ceux-ci ne présentent pas vraiment de signes manifestes d’alcoolisation. La consommation d’alcool et/ou de drogue est par ailleurs liée à des aspects festifs et la personne faisant une remarque pourrait passer pour un rabat-joie.

IDÉES REÇUES SUR L’ALCOOL

…la bière, c’est moins fort que l’alcool ?

FAUXSi c’est servi en quantité standard, chaque verre contient 10g d’alcool pur.

…si vous attendez 1h avant de conduire vous serez « safe » ?

FAUXCela dépend de la quantité consommée. Le corps peut à peine éliminer un  verre en 1h. Le taux d’alcool, quant à lui, continue de monter et n’atteint son maximum qu’une heure après le dernier verre.

…vous gérez votre conduite ?

FAUXVous avez l’impression de gérer mais l’alcool a des effets sur votre conduite : baisse de la vigilance, augmentation de la distance de freinage, mauvaise perception de la route et des obstacles, automatismes diminués, gestes mal coordonnés, etc. Cela associé au fait que l’alcool induit une surestimation de soi et de ses capacités, vous vous sentez tout puissant, or le danger est bien réel !

…si vous prenez un café ou une boisson énergisante, vous n’aurez plus aucun effet ?

FAUX. Il n’y a aucune recette pour faire baisser le taux d’alcool dans le sang ou pour faire disparaitre les effets. La seule solution qui fonctionne, c’est attendre que le foie ait éliminé l’alcool présent dans l’organisme.

…ça va aller si vous n’avez bu que des cocktails ?

FAUXUne dose d’alcool reste une dose d’alcool même si elle est mélangée à du soda ou du jus de fruit. En réalité, vous risquez de consommer plus d’alcool avec un cocktail car le mélange sucré passe beaucoup mieux…Sans compter que le sucre accélère le passage de l’alcool dans le sang.

… si vous avez l’habitude de boire, l’alcool n’aura plus beaucoup d’effet sur vous ?

FAUXL’alcool a des effets sur tout le monde. Habitué ou pas, un conducteur qui conduit avec un taux d’alcool d’1 gramme dans le sang a 4 fois plus de risques d’avoir un accident mortel qu’un conducteur sobre.

IDÉES REÇUES SUR LA DROGUE

..le cannabis, c’est moins dangereux que l’alcool au volant.

FAUX : avec le cannabis, le risque d’accident est multiplié jusqu’à 3 fois. Le cannabis altère la vision, l’audition et les capacités de coordination et de réaction. On a l’impression d’être cool et détendu, mais on n’est plus en mesure de réagir correctement aux conditions de circulation, notamment en cas d’urgence. Le risque est encore plus grave si l’on mélange cannabis et alcool : il est multiplié par 100 !

…si l’on prend de la cocaïne ou un autre produit excitant (amphétamines, speed, ecstasy, etc.), on sera plus vif et on aura des réflexes plus rapides au volant.

FAUX : avec ce type de drogues, on a tendance à rouler dangereusement et à adopter une conduite plus téméraire, rapide et agressive. On prend plus de risques alors qu’on a moins de contrôle sur notre voiture. De plus, ces drogues nous donnent l’impression d’avoir beaucoup d’énergie et masquent la sensation de fatigue.

…lorsque l’on fume un joint, on est beaucoup plus concentré sur la route.

FAUX : on doit en réalité faire beaucoup plus d’efforts pour se concentrer. De plus, on a tendance à rater un tas de panneaux, on ne se concentre que sur une chose à la fois (par ex. uniquement la plaque de la voiture que l’on suit), on dévie de sa trajectoire, on n’entend plus très bien les bruits de la circulation car ils paraissent lointains.

LE SAVIEZ-VOUS ?

La limite légale de consommation d’alcool au volant est

En moyenne, un verre d’alcool standard (dose « bar ») = 10g d’alcool pur

Chèques taxi Backsafe

Vous avez entre 16 et 30 ans ? Vous aimez faire la fête et recherchez un moyen safe pour rentrer à votre domicile ?
Vous êtes parent d’un jeune et vous voulez lui assurer un retour après la fête en toute sécurité ? Les chèques taxi BackSafe sont faits pour vous !

L’AWSR lance un grand projet pilote d’un an en collaboration avec GTL (Groupement national des entreprises de voitures de Taxis et de Location avec chauffeur) pour vous permettre de prendre le taxi à un prix réduit. D’une valeur de 5€/pièce , le chèque taxi BackSafe ne vous coûtera que 2,50€.  Les chèques taxi BackSafe sont valables jusqu’au 31/12/2019.

Si par exemple, la course coûte 20 euros, vous pourrez la payer avec 4 chèques taxis, ce qui ne vous aura donc finalement couté que 10 euros, à la place de 20 euros!

Les conditions sont simples pour en profiter :

  • Avoir entre 16 et 30 ans
  • Utiliser ces chèques les nuits de jeudi, vendredi et samedi entre 23h et 6h du matin
  • Effectuer une course en taxi avec un “Taxi Backsafe” dont le point de départ est situé en Wallonie

Formulaire de commande de chèques taxi

10 conseils simples pour un achat en ligne safe

La fin de l’année scolaire arrivent tout doucement à sa fin, les vacances d’été se profilent et nombreuses sont les offres de voyage en ligne. Avec parfois des offres sur internet qui passent du simple au double.

Comment reconnaître un site internet fiable ? Comment savoir si une offre alléchante en ligne l’est vraiment ? Comment éviter les pièges ? Et si malgré tout, vous êtes victime d’un site malhonnête, quels sont vos droits et qui contacter ?

Le SPF Economie et le Centre européen des Consommateurs (CEC) mènent actuellement une campagne de prévention « Connaissez votre achat » en détaillant 10 conseils simples pour reconnaître les sites internet malhonnêtes. Les voici :

1 – Vérifiez la réputation du site internet
2 – Informez-vous en détail sur l’offre
3 – La première offre n’est pas toujours la meilleure
4 – Cherchez les coordonnées du vendeur
5 – Vérifiez la qualité du site internet
6 – Vérifiez si vous pouvez payer par carte de crédit
7 – Pas de httpS, pas de vente
8 – Vérifiez si le webshop a un label de qualité
9 – Le prix est-il trop beau pour être vrai ?
10 – Faites le Webshop Check-up du CEC

Plus d’infos sur « Connaissez votre achat » et les 10  conseils en détails sur : www.connaissezvotreachat.be

Site du Centre européen des Consommateurs : www.cecbelgique.be

Le SPW vous aide, vous oriente et vous informe

Le Service public de Wallonie est la principale administration de notre région.
Il a pour mission de mettre en œuvre la politique décidée par le Gouvernement wallon, dans les compétences et matières qui lui sont dévolues en lien avec les besoins et les attentes des citoyens, des entreprises, des associations et des pouvoirs locaux.

Aujourd’hui, le SPW met à votre disposition 4 outils d’information pour vous aider et vous orienter à trouver des réponses aux questions que vous vous posez :

  • Votre Espace Wallonie à Arlon
  • Le Portail de la Wallonie sur wallonie.be
  • Le numéro d’appel gratuit 1718
  • Le magazine « Vivre la Wallonie » gratuit également.

1- RDV dans votre Espace Wallonie d’Arlon
Des permanences spécialisées sont ouvertes et notamment en terme d’infos-conseils logement, une permanence fiscalité, médiations, LOGESUD…

Plus d’infos :
Espace Wallonie d’Arlon
Place Didier, 42 – 6700 Arlon
Du lundi au vendredi : 8h30 à 17h (

2- Le Portail wallonie.be

Toute information régionale se retrouve sur ce site internet. Vous pouvez entre autres :
• Réaliser certaines démarches en ligne (demande de prime à la rénovation, primes énergie,
• Demander l’étalement de paiement d’une taxe régionale…)
• Consulter les guides des institutions
• Consulter les actualités et événements de la région wallonne…

3- Composez le 1718
Vous préférez poser directement votre question à un agent du SPW ? Ce numéro gratuit est également à votre disposition pour obtenir un conseil avant d’entamer une démarche ou commander une publication de l’Administration régionale.

4- « Vivre la Wallonie »
Pour une approche pratique et didactique de l’actualité régionale, ce magazine est publié 4 fois par an et disponible gratuitement. Consultez la dernière édition (printemps 2019) ici.

Covoiturage sur la E411 : mode d’emploi

Depuis ce mardi, le projet pilote de covoiturage de l’autoroute E411 a officiellement été présenté par les autorités.

Petit rappel, ce projet développé entre Arlon et Sterpenich sur environ 10 km en direction du Luxembourg consiste en une bande d’arrêt d’urgence qui peut être empruntée en cas d’embouteillage, avec une vitesse maximale de 50 km/h, par tout véhicule léger comprenant au minimum 3 personnes (conducteur compris) à son bord.

Premier du genre en Europe, ce dispositif sera évalué sur une période d’un ou deux ans pour juger de la pertinence d’une extension à d’autres zones.

Des points de contrôle sont installés sur la zone pilote comme des caméras qui relèvent les plaques d’immatriculation du véhicule, le type de véhicule qui emprunte la bande et permet de calculer sa vitesse. D’autres, analysent l’image pour déterminer le nombre d’occupants à bord du véhicule (avec projecteur infrarouge pour assurer la détection de nuit). Les infos sont centralisées au Centre Perex.

En cas de non-respect, les amendes pourront s’élever à 58 €. A noter que ces points de contrôle fixes seront complétés par des contrôles mobiles.

Se mettre au co-voiturage, oui mais comment ?

Il existe différents moyens de se mettre en relation avec d’autres candidats covoitureurs occasionnels ou quotidiens par exemple :

  • Sur smartphone, l’application « ComOn »
  • Sur ordinateur, carpool.be ou encore karzoo.be
  • Sur Facebook, il existe des groupes qui permettent de proposer et/ou de trouver un covoiturage. En province du Luxembourg, vous pouvez rejoindre le groupe « covoiturage – province du Luxembourg »
  • Réseau wallon des parkings dédiés aux co-voitureurs (exemple : sur le parking Ikea à Sterpenich ou encore sur le parking Cora à Messancy. Consultez ici le réseau de parkings de covoiturage).

Pour vous inciter à covoiturer, le Service Public de Wallonie a lancé, non sans une pointe d’humour,  sa nouvelle campagne afin de réduire les files et pour davantage de mobilité.

IBZ – Mon Dossier, véritable guichet en ligne

ENVIE DE GAGNER DU TEMPS ?
PAS LE TEMPS DE VOUS RENDRE À L’ADMINISTRATION COMMUNALE ?
DE NOMBREUX CERTIFICATS DU REGISTRE NATIONAL SONT DÉSORMAIS DISPONIBLES EN LIGNE GRATUITEMENT VIA “Mon DOSSIER”
https://www.ibz.rrn.fgov.be/fr/registre-national/mon-dossier/

Des lecteurs de cartes d’identité seront également disponible à l’accueil sous réserve d’installer l’application Fluicity et de liker la page Facebook de la Ville d’Aubange.

 

 

Plan Mobilité et Infrastructures 2019-2024

Bonne nouvelle pour la Ville d’Aubange : le Gouvernement wallon vient d’approuver le “Plan Mobilité et Infrastructures 2019-2024” !

Concrètement, grâce à ce plan d’investissement, 700.000€ seront consacrés à la N88 – Réfection du revêtement de la traversée d’Athus, y compris aménagements cyclo-piétons.

Collecte de vélos en bon état

Le samedi 27 avril prochain, l’AIVE récoltera à nouveau les vélos en bon état au profit d’associations locales.

Grâce à vos dons, certaines écoles mettent en place des activités VTT ou run & bike ; des CPAS offrent des vélos d’occasion à leurs bénéficiaires ; les ateliers vélos développent leurs activités…

Quels vélos ? Qu’importe pour peu qu’ils soient en bon état : des vélos d’enfants, VTT, vélos de ville…

Où ? Dans votre recyparc

Quand ? Samedi 27 avril 2019, de 9h à 18h