Fermeture des recyparcs

Suite à la fermeture du recyparc d’Aubange, la Ville d’Aubange a adressé un courrier à Madame Céline TELLIER, Ministre de l’environnement, de la nature, de la forêt, de la ruralité et du bien-être animal, à Idelux Propreté, à Monsieur Pierre-Yves DERMAGNE, Ministre du logement, des pouvoirs locaux et de la Ville, ainsi qu’à Monsieur, Olivier SCHMITZ, Gouverneur de la Province de Luxembourg, les informant de son étonnement quant à la décision prise et demandant avec insistance la réouverture des recyparcs provinciaux.

Dans l’attente d’une réponse et d’une éventuelle réouverture, il est malheureusement demandé aux citoyens de garder leurs déchets notamment PMC, verres et papiers cartons, chez eux et de ne sortir que les sacs officiels de la Ville d’Aubange en respectant les consignes de tri.

Merci pour votre compréhension et votre collaboration.

Courrier 

5 réflexions sur “Fermeture des recyparcs

  1. Demesmaecker dit :

    J espere que la police sera sur place pour les distance de sécurité d 1.5 m parsqu il faudra laisser les voitures rentrer 5 par 5 apparemment la santé des citoyens commence à avoir un prix pour certain

  2. Gérard CORDONNIER dit :

    Le recyparc que je fréquente ils sont trois préposés. Alors la solution je la copie d’une entreprise que je fréquente. Un des trois gère l’accès à l’aide d’un panneau “STOP” au milieu du chemin. Laisse entrer 3 ou 4 véhicules, les deux autres ont toutes les facilités pour le contrôle en restant à la distance de sécurité. Je serais heureux que ce système soit permanent, cela éviterais de s’énervé à cause de personnes sans éducation qui vous monterais sur le paletot pour passer avant vous, ou ne vous laisse pas manoeuvrer quand vous êtes avec une remorque. Dans l’entreprise ou je vais c’est un seul véhicule à la fois avec un seul préposé.

  3. Arend dit :

    Bonjour, J’aimerais réagir à votre demande de réouverture des Recyparcs. Pour faire simple, j’aimerais juste que vous preniez compte du fait qu’en Italie par exemple, certaines régions du nord prennent des décisions sur le fait de qui doit être soigné ou non comme en période de guerre. C’est dans le but d’éviter ce type de situation que les décisions ont été prises et que toutes activités ayant recours à des regroupements inutiles et surtout non vitaux à court terme soit empêchés. Il est peut-être intéressant de s’interroger sur le bien fondé de certaines productions en activités actuellement et je pense que le réseau des recyparcs n’est pas une priorité. Selon mon avis, les communes ont aussi leurs responsabilités envers leurs citoyens et leur santé pour ne pas s’opposer à de telles décisions. Je comprends votre attention envers les personnes qui se plaignent de garder des PMC chez eux ainsi que la problématique des dépôts sauvages, qui est d’autant plus préjudiciable en période de confinement, mais cela me semble être un moindre mal par rapport à la santé publique. Des infirmiers ainsi que d’autres formations font de nombreuses heures et risques leur santé pour arriver à une situation contrôlable donc cette demande me semble peu convenue malgré l’idée de réduire la fréquentation sur le parc en filtrant à l’entrée, le risque de propagation sera toujours présent notamment dans la zone bouteilles ou les distances de sécurités sont difficilement gérables. De plus, je peux citer que les mouchoirs en papier normalement interdits sont présent malgré tout dans le conteneur, même avec les gants, le personnel est à risque selon moi. Il est également bon de savoir que le virus survit 24h sur du carton et 3 jours sur du plastique par exemple. J’aimerais également préciser que sur certains parcs le préposé est seul, donc il est difficile pour lui de filtrer à la grille tout en devant faire son travail, ainsi que de surveiller à la sécurité des gens puisque c’est aussi son rôle (distances de sécurité). À Aubange, lorsque les préposés sont à trois, l’ouverture et la fermeture se fait avec un seul membre du personnel également.

    Merci pour votre collaboration.

  4. Dj dit :

    Concernant l’incivisme de certaines personnes près du parc à container , il suffirait de placer une ou deux caméras dans le couloir d’entrée du parc jusque là route pour pouvoir scanner toutes les plaques et pénaliser les personnes qui n’ont aucune responsabilité ni civisme. . Une amende forte mais dissuasive . Il est anormal que la majorité doive toujours se plier aux actes ou aux non actes d’une minorité .

    • Commune Aubange dit :

      Bonjour, l’intercommunale a placé une caméra sur son terrain. Les images vont être visionnées. Bien à vous, Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *